http://lindorm.forum2ouf.com
Lindorm: Semper Fidelis


Catégorie : Rpg Fantasy.
Réouverture : 24/08/14
Nombres de Membres Actifs : 86.
Fondatrice : Rakel Solheim.
Co-Fondatrice : Bryne O'Cuinn
Administratrice : Estefania Quinto
Modératrices : Nicola Ferretti, Maelen Ortega et Raphaël Darragon
Rating
Le forum est ouvert aux joueurs à partir de 16 ans. Les sujets sexuels ou même simplement érotiques sont désormais bannis de notre forum par accord avec les CGU de Forumactif. Débutants acceptés.

Ils furent nos précurseurs en toutes choses, les premiers à fouler le sol et à respirer l'air de notre terre. Leur majesté ne connaissait autrefois aucune entrave et ils régnaient sur ce monde jeune en maîtres incontestés, le bruissement de leurs ailes résonnant jusqu'au cœur des volcans, jusqu'au plus profond des océans. Limlug fut le premier, sage et respecté, imposant à chacun sa grandeur et sa glorieuse sagesse. Amlug fut sa compagne, lui donnant des fils et des filles qui eux-même engendrèrent des fils et des filles et encore bien d'autres œufs encore non éclos jusqu'à ce que les dragons règnent sans partage en un millénaire de gloire.

Puis vint l'âge des hommes, petites créatures chétives, sans écaille ni aile mais dont l'ingéniosité leur permirent de bâtir des empires. Les dragons conçurent pour ces fragiles créatures un intérêt curieux, découvrant à leur contact le langage et l'usage de la langue écrite. Certains se lièrent à ces mortels, jusqu'à conclure une alliance pour se partager le territoire. Les dragons n'étaient plus les seules créatures douées de raison et l'Homme leur apprit les mots contre la place de vivre à leur côtés sans que les dragons ne les balayent de leur colère. Nul mal ne devait être fait à un humain et certaines de ces créatures sentirent confusément le besoin de protéger ces êtres que la nature avaient créés si vulnérables. Si vulnérables ? Ou si semblables finalement ? Car l'humain n'était pas si éloigné des vénérables créatures qui sillonnaient le monde. Certains dragons avaient alors développé une magie étrange, qui faisaient d'eux des créatures bipèdes, pourtant pourvus d'attributs de dragons, comme leurs ailes et leur queue. Et, à leur tour, engendrèrent des lignées en se liant à des mortels. Les Sangs Dragons marchèrent au sein de leurs frères mortels, sans qu'il ne subsiste d'eux d'autres traces que de vieilles légendes de peuples antiques que plus personne n'écoutent à présent. De générations en générations, les Sangs Dragons s'affaiblirent, devenant de plus en plus semblables aux humains. Pourtant, dans leur sang coulait l'antique magie de leur ancêtre. Et leur âme était celle des dragons.

En lire plus