AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

La mémoire défaillante du lieutenant de Nordheim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Wyrm Isolationniste
+ Date d'inscription : 30/09/2014
+ Messages : 93
+ Orbes + Orbes : 603
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Lieutenant de l'armée de Nordheim
avatar
Ionnan Van Haggen
Message Sam 11 Oct - 10:57


Ionnan Van Haggen
"La mémoire est dans le cœur"

Avatar : Hijitaka de Gin Tama
Groupe : Armée territoriale
Métier : Lieutenant de l'armée de Nordheim
Nation d'origine : Nordheim
Arme : Une épée qui tend un peu vers le sable, arme forgée à Valhöll par le forgeron qui a employé Ionnan quelques années. La poignée est inscrustée de quelques minéraux précieux de sa nation d'origine


Les rps en cours
• [url=ici][/url], avec nom du perso : Résumé

Les rps prévus
• avec [nom du perso], lieu prévu, contexte de base

Les rps terminés
Can I remember you ?, avec Zachary Sigval : Zachary et Ionnan se retrouvent pour la première fois depuis dix ans. Ionnan ne se souvient pas de son ancien amant qui lui voue à présent une haine féroce.
Retour à l'ordre, avec Fridtjof Woalsen : Le lieutenant Van Haggen a été envoyé avec neuf de ses hommes, dont Woalsen, à Fulgünthur dont la richesse extraite des mines attirent la racaille. Ils vont essayer de rétablir un peu l'ordre
What are you looking for ?, avec Zachary Sigval : Quelques semaines après leur première rencontre (tout du moins dans la mémoire d'Ionnan), le lieutenant est rentré à Valhöll après que ses recherches sur Zachary n'ait rien donné et que sa mission à Folgünthur se soit terminée




Si la route est longue,
C'est seulement pour vous rendre plus fort,
La vie est faite de tours et de détours,
Parfois il faut apprendre à oublier tout ça
Volchonok:
 


Dernière édition par Ionnan Van Haggen le Lun 13 Avr - 13:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1153-ionnan-van-haggen-amnesique-congele http://lindorm.forum2ouf.com/t1189-la-memoire-defaillante-du-lieutenant-de-nordheim
Wyrm Isolationniste
+ Date d'inscription : 30/09/2014
+ Messages : 93
+ Orbes + Orbes : 603
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Lieutenant de l'armée de Nordheim
avatar
Ionnan Van Haggen
Message Lun 6 Avr - 23:20

Journal de bord d'Ionnan Van Haggen


1e page à la date du 6 avril 1569 APA

Je trouve ça ridicule de tenir ce journal, c'est du temps de perdu.
Mais Zachary a insisté prétextant que ce carnet me permettrait de figer les souvenirs dans mon esprit un peu capricieux en les mettant à l'écrit. Ce qui l'intéresse surtout, au cas où il m'arrive de perdre une nouvelle fois la mémoire, il n'aurait pas besoin de me refaire le résumé de nos souvenirs communs. Ce qu'il a déjà fait une fois.

Avant tout, il est préférable que je mette à l'écrit mes souvenirs à partir de nos "retrouvailles", notre première rencontre après que j'ai perdu la mémoire.



Septembre 1568
Ce fut à Folgüntur que l'on s'est retrouvé la première fois.
Plus ou moins simple mission qui m'avait éloigné de la capitale de Nordheim, où j'avais été chargé de "purifier" un peu le village minier de sa délinquance un peu trop importante.
C'est lors d'une patrouille que je l'ai aperçu sans le reconnaître, mais quelque chose en moi s'est réveillé et m'a poussé vers lui.

Ce jour-là, je ne l'ai pas reconnu.
Je ne me suis pas rappelé pourquoi il me semblait familier.
Comme un idiot, je lui ai couru après jusqu'à le rattraper et je ne l'ai pas reconnu.

Sans aucun doute, c'est ça qui l'a énervé et pas qu'un peu.
On en est venu aux mains, lui poussé par une haine violente que je ne comprenais pas alors, moi poussé par mon instinct de survie. Et avant de partir, il m'a donné une preuve de notre passé commun ou tout du moins du fait que nous nous étions déjà croisé.
Il a usé de son don pour me déconcentrer ... je ne préfère pas noter aussi la nature du souvenir qu'il m'a montré ce jour-là. C'était assez perturbant pour me déconcentrer et il en a profité pour fuir en rejoignant la ... créature qui lui sert de dragon à la sortie de la ville.

Autant dire que cette rencontre m'a perturbé pendant un moment, mais je n'avais aucun moyen de le retrouver.

Spoiler:
 



Si la route est longue,
C'est seulement pour vous rendre plus fort,
La vie est faite de tours et de détours,
Parfois il faut apprendre à oublier tout ça
Volchonok:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1153-ionnan-van-haggen-amnesique-congele http://lindorm.forum2ouf.com/t1189-la-memoire-defaillante-du-lieutenant-de-nordheim
Wyrm Isolationniste
+ Date d'inscription : 30/09/2014
+ Messages : 93
+ Orbes + Orbes : 603
+ Âge du Personnage : 30 ans
+ Poste occupé : Lieutenant de l'armée de Nordheim
avatar
Ionnan Van Haggen
Message Mar 7 Avr - 15:03

Novembre 1568

Finalement c'est lui qui m'a retrouvé, il est venu me trouver dans mon appartement des bas quartiers … pas très loin finalement de l’endroit où nous avions eu notre appartement bien des années plus tôt.
Ne croyant pas à mon amnésie, il a cherché à raviver des souvenirs en moi à partir de certains événements, certains mots clés.
D’abord l’armée où il a pu voir mon réveil après la blessure qui avait causé mon amnésie, les entraînements, les combats sur le front … mon banal quotidien.
Ensuite Babka Anya, ma grand-mère … que j’avais complètement oubliée vu qu’il ne me restait aucun souvenir des vingt premières années de ma vie. Je ne rappelais que ce que les officiers m'avaient raconté à mon réveil : j'étais orphelin, mes parents étaient morts lorsque j'étais très jeune et ma grand-mère m'avait élevé jusqu'au début de mon adolescence.

Il a finalement accepté le fait que j’avais bel et bien oublié notre passé commun, alors il m’a rappelé quel avait été le type de relation qui nous avait lié l’un à l’autre : nous avions été amants. Il m’a même remontré l’un de ses souvenirs, le jour où il m’avait pris par surprise en m’avouant ses sentiments.
Un « cadeau » qu’il a souhaité me faire avant d’essayer de disparaître dans la nuit. J’aurais pu le laisser partir, mais ça faisait longtemps que j’essayais de retrouver ces souvenirs qui m’échappait … alors son prénom m’ait revenu en mémoire et je l’ai suivi jusqu’en dehors de Valhöll. J’ai suivi un Wyrm jusqu’à l’extérieur de la ville, dans une petite clairière au creux de la forêt où j’ai refait la connaissance de la créature qui lui sert de dragon. Je ne me rappelais pas vraiment d’elle, mais j’ai tout de même ressenti une haine féroce, plus importante qu’à l’accoutumée, à son égard. Et cette haine était réciproque sans que je fasse encore pourquoi.

Certainement pour m’avoir plus facilement à sa merci, il m’a fait faire mon baptême de l’air, ce qui ne m’a pas aidé à apprécier son dragon. Nous avons rejoint un territoire Wyrm, les plaines de cristal il me semble, jusqu’à ce que l’on se retrouve dans la cabane qui lui servait de pied à terre.
J’avais appris en chemin que son dragon avait perdu une patte par ma faute, mais je n’étais pas encore capable de me remémorer l’évènement qui avait entraîné notre séparation. Il m’avait également commencé à me parler de notre rencontre alors que lui était orphelin et que je vivais encore avec ma grand-mère.

C’est finalement une fois chez lui que j’ai véritablement retrouvé mes souvenirs, ou plutôt à l’aide de son don il m’a « montré » notre passé commun … après que l’on ait couché ensemble. Je ne peux pas nier que j'y ai pris du plaisir et que ça m'a quelque peu retourné, parce qu'il m'a donné physiquement la preuve de "la proximité" que l'on avait pu avoir par le passé. Et alors j’ai pu me rappeler les grandes lignes de mon enfance jusqu’à notre séparation :
La vie pauvre que j’avais mené enfant aux côtés de ma grand-mère, cette vie qui m’avait poussé à avoir des préoccupations comme l’argent, le froid et la faim que mes camarades n’avaient pas. Ce qui m’avait poussé à ne pas me mêler à mes camarades. Zach a été le premier et le seul à m’approcher, à m’accompagner à l’école, à venir me chercher lorsque j’ai commencé à faire quelques petits boulots.
C’est dans la même chambre que lui que j’ai emménagé à l’orphelinat lorsque ma grand-mère est finalement décédée … jusqu’à ce que je quitte l’école et que j’intègre les rangs de l’armée qui allait enfin me fournir un but et une vie relativement confortable.
Puis il y a eu l’évolution de notre relation, lorsque j’ai finalement été jaloux de son dragon et nous sommes devenus amants. Jusqu’à ce qu’on emménage ensemble à notre majorité.

Et il a fini par me montrer la cause de notre séparation : ma trahison ou plutôt le choix que j’avais fait. Il s’était lié hors alliance à son dragon devenant ainsi l’un de ceux que je me dois d’affronter en tant que soldat. Alors je l’avais dénoncé pour qu’il soit séparé de son dragon … certainement parce que j’espérais ainsi garder pour moi tout seul mon amant, celui qui m'aimait et qui me le prouvait régulièrement.
Les dragonniers sont venus pour les séparer, mais je n’étais pas présent, je suis parti pour le front une fois que j’ai su que Zachary était vivant … et peu de temps après j’ai perdu la mémoire. Peut-être que les choses auraient été différentes si je n'avais pas perdu la mémoire.

Il m’a demandé pourquoi j’avais fait ça, pourquoi je l’avais trahi après tant de temps passé ensemble, alors que notre « couple » semblait bien se porter. Je lui ai répondu qu’il s’agissait de mon devoir et ça l’a … énervé.
Ce soir là au fin fond du territoire Wyrm, j’aurais certainement pu mourir sous ses mains si Seihval ne m’avait pas sauvé en le raisonnant. C’est alors que je lui ai avoué ce qui m’avait véritablement poussé à les dénoncer : cette jalousie que j’approuvais à l’égard de leur relation, le fait que Seihval l’avait entraîné dans une direction qui n’était pas la même que la mienne. Ils s’étaient liés et il avait du faire le choix entre lui et l’armée. Il s’agissait finalement de la preuve, bien particulière, de l’amour que j’approuvais à son égard. Parce que je ne pouvais pas nier l’attirance que j’approuvais encore à son égard, je ne me reconnaissais pas entre ses bras … et j’allais avoir du mal à réintégrer mon quotidien comme si de rien n’était.

Alors il a fini par se calmer et il m’a ramené à Valhöll en me tenant la main : si je regrettais le choix que j’avais fait, si je désirais retrouver cette relation qui avait été la nôtre – un peu différente vu que nous avions changé tous les deux – il me fit une proposition : je quittais l’armée pour me joindre à lui. Il me fallait devenir l’un de ceux que j’avais toujours combattu.
J’avais quelques semaines pour me décider.



Si la route est longue,
C'est seulement pour vous rendre plus fort,
La vie est faite de tours et de détours,
Parfois il faut apprendre à oublier tout ça
Volchonok:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1153-ionnan-van-haggen-amnesique-congele http://lindorm.forum2ouf.com/t1189-la-memoire-defaillante-du-lieutenant-de-nordheim
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

La mémoire défaillante du lieutenant de Nordheim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: Trouver sa Voie :: Partir à l'Aventure :: Journaux Intimes-