AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Correspondance d'Ejaz F. IV El Yakine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Civils
+ Date d'inscription : 25/11/2014
+ Messages : 299
+ Orbes + Orbes : 597
+ Âge du Personnage : 25 ans
+ Poste occupé : Troisième frère du Sultan
+ Nom du dragon : Altaïr
+ Type de Dragon : Feu
avatar
Ejaz F. El Yakine
Message Lun 1 Déc - 11:32

Boîte aux lettres d'Ejaz F. IV El Yakine

Adresse Personnelle
Prince Ejaz F. IV El Yakine
Palais du Sultan
Al-Khasir - Nouvelle Khi-Saab

    Pour me répondre :

Code:
<div class="titre2">A l'attention de Mr ou Mlle/Mme [...]</div><blockquote><div class="cadreinfos2"><div class="titre3">Message : </div>Remplir ici
</div></blockquote>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1422-liens-d-ejaz-f-iv-el-yakine
Ventus
+ Date d'inscription : 02/09/2014
+ Messages : 214
+ Orbes + Orbes : 810
+ Âge du Personnage : 21
+ Année : 4ème
+ Nom du dragon : Calliope
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Manipulation de l'oxygène
avatar
Nathanael Castellanos
Message Mer 3 Déc - 21:53

A l'attention de Mr Ejaz F. IV El Yakine
Message :

Ejaz, mon très cher cousin.

Cela me fait très plaisir d'avoir de tes nouvelles. Je regrette de ne pas avoir trouvé le temps de t'écrire plus souvent ; il est vrai que je n'ai que très peu de loisirs, mais cela ne m'excuse pas. Pardonne-moi.

Je..vais bien. Bien mieux récemment que depuis mon entrée à Lindorm. J'avais, comme tu le dis, de grands espoirs de m'affirmer en y entrant, mais je ne saurais dire s'ils ont été déçus ou non. J'essaye de paraître fort au quotidien, mais je crains qu'au fond, je ne reste toujours l'enfant introverti, calme, émotif et terrifié par son ombre que j'étais.
Le futur me terrifie. Ejaz, j'ai peur de ce qui m'attend après ces cinq années de formation. Pour le moment, j'essaye de profiter de l'instant présent tant que je le peux, de la présence de Calliope et de mes amis, en occultant le fait que d'ici deux ans, je me verrai obligé de rejoindre l'armée pour mon service militaire. Peux-tu m'imaginer en soldat .. ? Moi non. Je ne sais absolument pas quoi faire.

Je partage ton opinion pour Tayeb, la vie militaire lui conviendra certainement mieux qu'à moi. Si cela peut te rassurer, je peux essayer de garder un œil sur lui, malgré le fait que nous appartenions à des maisons différentes. Mais ne t'excuse pas, ta question est parfaitement légitime. Lindorm est une académie militaire, il est donc normal de penser à ce genre de questions. Je te remercie de ta sollicitude, cela me va droit au cœur de savoir que malgré la distance, tu me gardes toujours une place dans ton cœur et ton esprit.

Mon cher Ejaz, je vois que tu n'as pas changé. En un sens, c'est rassurant. Mais apaise tes craintes, cet homme a du probablement oublié que tu l'avais bousculé ! Sur le moment, il a peut-être été agacé, ce qui est normal, mais pour moi, il s'agit du genre de désagrément que l'on oublie aussitôt après. Ne te torture plus l'esprit avec cela, va au marché la tête haute et achète-toi cette broche qui te fait tant envie. La vie est trop courte pour se priver de petites joies.

J'ai beau lire et relire ta lettre, je ne peux simplement pas y croire. Comment Zaïm a-t-il osé ? Comment a-t-il pu te faire ça, à toi son frère ? Comment a-t-il pu vouloir t'imposer son désir ? Pardonne mes mots, mais mon sang bout à cette simple idée. Un homme qui est prêt à forcer quelqu'un de la sorte ne mérite pas d'être appelé homme. Mais toi Ejaz, tu n'as pas à te sentir sale. Tu n'y es pour rien, ce n'est pas de ta faute. Pardonne-moi d'insister, mais tu es complètement innocent. Je comprends néanmoins ton malaise. Qui ne ressentirait pas cela après ce qui s'est passé ? Je ne pourrais que te déconseiller d'aller lui en parler seul à seul, cela serait pour lui l'occasion rêvée pour qu'il recommence. Or, il s'agit de quelque chose qui ne doit pas se reproduire. Ne lui donne pas l'occasion de te tourmenter à nouveau. Montre-toi irréprochable en public, mais ne le laisse jamais s'approcher de toi seul à seul. Son statut de sultan ne l'autorise pas à commettre des atrocités telles que celle-là, et quelqu'un doit lui faire comprendre. Pardonne-moi mes mots qui doivent t'apparaître bien cruels envers ton frère, mais ils ne sont que le reflet de mon inquiétude pour toi.

Je regrette amèrement de ne pouvoir te venir en aide autrement que par lettre, mais sache que si je pouvais faire plus, je le ferais. Je crains que si je venais à Al-Khasir en pleine période scolaire, Zaïm ne se doute de quelque chose. Peut-être pendant les prochaines vacances - le trajet n'est pas si long, surtout à dos d'une dragonne rapide comme Calliope - , mais pas avant. Sois cependant sûr que mes pensées t'accompagnent, et que j'emporterai ce secret dans la tombe.

Avec toute mon affection,

Nathanael
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t888-nathanael-castellanos-a-man-without-honor http://lindorm.forum2ouf.com/t890-journal-intime-de-nathanael
Ventus
+ Date d'inscription : 02/09/2014
+ Messages : 214
+ Orbes + Orbes : 810
+ Âge du Personnage : 21
+ Année : 4ème
+ Nom du dragon : Calliope
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Manipulation de l'oxygène
avatar
Nathanael Castellanos
Message Jeu 11 Déc - 11:11

A l'attention de Mr Ejaz F. IV El Yakine
Message :

Mon cher Ejaz,

En effet, j'ai accédé au poste de délégué de la classe des Ventus. Il est vrai que mes responsabilités ne me laissent que peu de temps libre, mais cela ne change rien à la situation. Quoiqu'il en soit, ne culpabilise pas trop, je ne t'en veux pas.

Ah, mon cher cousin ! Si tu savais! J'ai moi-même peine à y croire. C'est bien l'une des choses que je ne croyais pas m'arriver. Et pourtant..Et pourtant..Je me sens rougir bêtement en écrivant ces mots.
Ejaz, je..je crois que je suis en train de tomber amoureux... Non, je le sais. Il ne peut s'agir que de cela. Un immense bonheur en présence de cette personne, un besoin de la voir régulièrement, le fait que dès qu'elle soit présente, mon attention ne se tourne que vers elle..autant d'indices qui font que je peux deviner ce que je ressens. Et le plus heureux dans tout cela..est que j'ai de bonnes raisons de croire que cette attirance est réciproque. Comme je dois te sembler idiot en ce moment, mais pourtant...Je ne pourrais pas plus m'en moquer. Pardonne-moi de ne pas être très bavard à ce sujet, mais tout ceci est tellement nouveau pour moi..Je peux juste te dire ceci : il s'agit d'une personne absolument formidable, je suis sûr que tu l'apprécierais énormément si vous pouviez vous rencontrer.

Tes mots me réchauffent le cœur, d'autant plus que tu es sans doute une des rares personnes de ma famille à m'apprécier autant que je t'apprécie. N'aie crainte, je ne parviendrai sans doute jamais à changer ma nature profonde, celle d'un enfant désespérément pacifiste et timide. Mais sache que moi aussi, je suis fier de toi et je serai plus qu'attristé si tu venais à changer d'une manière trop radicale. Affronte tes propres peurs, mais, je t'en supplie, ne deviens pas quelqu'un sans rapport avec l'Ejaz que j'ai connu.

Tenter de me dérober au front en rejoignant la logistique ou le ravitaillement n'a rien d'une idée stupide, j'y avais moi-même pensé. Néanmoins, cela implique de recourir à mon père, et cela, je m'y refuse. Je hais cet homme du plus profond de mon être pour ce qu'il m'a fait. Je ne peux simplement pas oublier à quel point il m'a humilié pendant toute ma vie, à me rabaisser en permanence, à me faire comprendre que je ne correspondais pas à son idée du fils idéal. Cet homme a failli me briser, Ejaz,et j'en ressens encore les conséquences aujourd'hui. Je préfère mille fois partir sur le front plutôt que d'être réduit à demander son aide. Peut-être est-ce de la fierté, peut-être est-ce un excès de rancune : mais je ne lui adresserai la parole que si j'y suis vraiment contraint. Je me suis mis moi-même dans cette situation, après tout. Quand j'ai commencé à parler de l'Alliance avec Calliope, je ne voyais encore que le fait d'être lié à elle par le sang. Comme si nous faisions partie de la même famille, comme si nous n'étions qu'un. C'est sans doute mal, mais j'en suis venu à considérer Calliope comme ma mère...

Aucun souci pour cela, je veillerai sur Tayeb de loin.
Mais puisque nous en sommes à parler de famille, comment vont ma tante Flora, Amal et Nour ?

Savoir que j'ai pu t'aider me réjouit, et je te félicite d'avoir réussi à surmonter ta peur au point d'avoir réussi à demander un tatouage. C'est ainsi que tu dois commencer, par de petites choses – Bianca ne s'est pas construite en un jour, après tout - ; et qui sait, un jour, tu arriveras à contrôler entièrement ta peur de sortir. Mais en attendant, ne te brusque pas plus que nécessaire. Il serait stupide de gaspiller tous les efforts que tu aurais pu fournir.

L'un ne contredit pas l'autre, rien n'empêche qu'il soit un bon sultan et se comporte de façon absolument déplorable dans sa vie privée. C'est tellement monnaie courante dans la noblesse d' Aeria que je ne devrais pas être étonné ; et pourtant, si je ne peux simplement pas rester impassible, j'essaierai de contrôler mes emportements à son égard à l'avenir. Je n'en pense cependant pas moins, quoique tu puisses m'en dire. Pour moi tu restes entièrement innocent dans cette affaire, point final ; et je ne peux que me réjouir de la présence d'Altaïr à tes côtés. Peu de personnes iraient jusqu'à provoquer l'ire d'un dragon.

Je viendrai donc pendant les vacances d'été, puisque tu me le proposes si gentiment. D'ici là, restons en contact, même si j'ai du mal à contenir mon impatience à l'idée de te voir.


Avec toute mon affection,

Nath.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t888-nathanael-castellanos-a-man-without-honor http://lindorm.forum2ouf.com/t890-journal-intime-de-nathanael
Wyrm Progressiste
+ Date d'inscription : 03/02/2015
+ Messages : 174
+ Orbes + Orbes : 168
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Capitaine Wyrm - Progressiste
+ Nom du dragon : Sanka ' Tapurna
+ Type de Dragon : Ténèbres
+ Le Don légué : Voleur d'ombre
avatar
Kaïs At-Fila
Message Mer 4 Fév - 21:55

A l'attention de Un
Message :

Un,

Après onze ans d’absence sache qu’on ne m’ordonne rien. Pas a un Wyrm. Je ne suis pas ton sujet, ton cerbère, mais ton frère ainé.

Cependant. Je m’inquiète pour Quatre je doute qu’il se soit vraiment mis dans les ennuis tout seul, peut être que les ennuis viennent à lui car il est le Quatrième ? Celui qui n’a pas de rôle à jouer. Réfléchi à ça, donne lui un rôle, rend le important et comme toi, deux ou trois, il ne sera plus toucher par les ennuies
J’irais le chercher des que possible. Sans trop perdre de temps cependant.

Je ferais attention, comme ces Onze dernières années. Jamais aucune de mes actions n’a entacher l’image de Khii-Sab et encore moins votre lignée. N’est crainte.

Le dragon vient avec moi. il me l’a clairement fait comprendre.
Il sera un atout de choix.

Cependant, apprend à penser en frère, pas en chef. Tu verrais les choses sous un autre angle.

Zéro.

PS : J'ai du mal a croire que tu te souvienne de ces surnoms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haut-Dignitaire
+ Date d'inscription : 15/02/2015
+ Messages : 82
+ Orbes + Orbes : 178
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Sultan
+ Nom du dragon : Assarhaddon
+ Type de Dragon : Feu
+ Le Don légué : Aucun
avatar
Zaïm Y. El Yakine
Message Jeu 28 Mai - 23:19

A l'attention de Mr Ejaz F. IV El Yakine
Message :

Ejaz,

Je..ne sais pas quoi dire en lisant ta lettre. A part que ce n’est pas exactement le genre de courriers qui me fasse plaisir, mais tu l’aurais deviné tout seul. Il m’a quand même fallu un certain temps avant que je réussisse à retrouver suffisamment le contrôle de moi-même pour pouvoir te répondre.

Mais tout d’abord. Tu n’as pas à me remercier de t’avoir couvert les yeux à ce moment-là. Je voulais te protéger, toi mon petit frère. Tu avais vu trop d’horreurs pour que je t’impose la vue de sang et de morts, d’autant plus que les coupables de ton enlèvement n’ont pas eu une mort “propre”, et ont payé pour ce qu’ils avaient osé te faire. Je voulais t’épargner cela, pour que tu restes le Ejaz pur et innocent que nous avions connu.

Parce que même si j’ai du mal à le montrer, je t’aime aussi Ejaz. Et c’est justement pour cela que je m’inquiète pour toi. Parce que j’ai eu si peur pour toi à ce moment-là, quand tu as été enlevé, que je me suis promis de tout faire pour que cela n’arrive plus, même si de toute évidence..j’ai échoué. Ce n’était pas par caprice ou par volonté de te nuire que je n’aimais pas que tu sortes du palais. J’avais peur que tu disparaisses une fois de plus. Et tu sais à quel point j’ai le sang chaud, en particulier quand quelque chose me tient à cœur. Peu m’importait et m’importe toujours que tu aies peur de moi, que tu me haïsses même, tant que tu étais sauf. C’est en partie pour cela que je voulais que tu trouves quelque chose à faire : pour t’ôter de la tête ces idées de monde extérieur.

Je le dis d’emblée : si tu t’étais ouvert de ce projet fou de partir, j’aurais refusé, j’aurais même posté des gardes à ta chambre pour que tu restes au palais. Et c’est que je me reproche de ne pas avoir fait... Mais il est inutile de pleurer sur le lait renversé. D’ un côté néanmoins cette lettre me rassure..parce qu’elle est logiquement la preuve que tu es parti de ton plein gré, et donc que tu n’as pas été enlevé - une fois de plus. Et qu’Altaïr soit avec toi également : un dragon est un allié utile, il saura te protéger. Cependant..je ne sais si je dois être heureux ou non de la détermination que je sens dans ta lettre. Tu as..changé, ne serait-ce qu’un peu.

Honnêtement je ne sais pas ce qui me retient d’envoyer quelqu’un pour te ramener illico presto par la peau du cou. Une part de moi prend ton départ comme un défi personnel à mon autorité, et tu sais à quel point je déteste cela. Toutefois je te préviens : si tu finis par revenir la queue entre les jambes au palais parce que ton..voyage.. se passe mal, ce n’est pas auprès de moi qu’il faudra pleurer. Va t’amuser à l’extérieur puisque tu sembles si décidé, mais assumes-en les conséquence jusqu’au bout. Ce qui ne veut pas dire que tu n’es pas le bienvenu au palais : ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit. Cela veut simplement dire que je ne tolérerai pas les jérémiades, quelles qu’elles soient. Si tu reviens, je veux avoir un adulte en face de moi. Qui ose me regarder dans les yeux, et qui ne se cache plus comme un enfant effrayé.

Je ne voulais pas pas en parler, mais puisque tu évoques le sujet, autant percer l’abcès. Tu te rappelles du jour de mon arrivée au trône ? Le jour où tu as dansé pour moi ? Quelque chose s’est produit à ce moment-là. Je t’ai admiré certes mais il y avait eu autre chose à laquelle je n’ai pas prêté attention sur le moment, et que j’ai compris quand tu as commencé à te faire plus discret, à m’éviter. Je..t’ai désiré. Je savais que c’était contre-nature, mal. Et pourtant. On dit que la saveur de l’interdit attire toujours les hommes..et je n’ai pas fait exception. Je me suis cru au-dessus des lois. Et un soir...j’ai finalement craqué.

Moi aussi Ejaz. Ne l’oublie jamais.


Zaïm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1692-relations-d-un-sultan http://lindorm.forum2ouf.com/t1695-grains-de-sable
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Correspondance d'Ejaz F. IV El Yakine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: Trouver sa Voie :: Partir à l'Aventure :: Boîtes aux Lettres-