AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Exigence et impertinence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 26/08/2014
+ Messages : 1237
+ Orbes + Orbes : 1556
+ Âge du Personnage : 22
+ Poste occupé : Chef du Vent de la Liberté
+ Nom du dragon : Norn
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Flèche de Vent
avatar
Maelen Ortega
Message Mar 10 Fév - 17:00


Son sac atterrit un peu durement sur le lit qui trônait dans la chambre et Maelen s’étira, le dos endoloris par les longues heures de vol. Non décidément, il allait devoir travailler un peu plus dur si il voulait vraiment que les voyages avec Norn ne lui laisse aucunes courbatures. Le vieux parquet en bois de palmier craqua sous ses pieds et il s’avança vers l’immense baie vitrée qui donnait sur la plage. Poussant les rideaux, il ouvrit la fenêtre et l’air chaud de Nelhora lui fouetta la visage, lui faisant terriblement de bien. L’hiver à Lindorm était bien là, mais être au soleil quand les autres mourraient de froid était un vrai privilège. Surtout dans une ville comme celle-ci. Ancien comptoir de commerce à l'architecture Saabi, Maelen admirait surtout la végétation luxuriante et les longues plages de sables fin qui s’étendaient à perte de vu.

Norn se posa sur la terrasse, s’ébrouant aussi avant d’aller piquer des fruits dans une corbeille posé sur une table en bois.
Arrad n’aurait sûrement pas la place pour se poser ici, mais connaissant le caractère un peu solitaire du dragon, cela ne devrait sûrement pas lui poser de problème. Baillant, le Ventus se massa légèrement le visage, attendant que Shaem le rejoigne. Il devrait arriver rapidement, le professeur lui avait donner les clés car Libertad se trouvait visiblement plus loin que Bianca, bien que Maelen ne sache pas vraiment ou se trouvait la cité cachée.

La petite maison était cosie, tout en chaux blanche, bien que pas trés grande. Mais bon, Maelen ne commença pas à râler. Il fit le tour pour inspecter les lieux Norn sur les talons. La salle de bain était minuscule et l’Aérien lança un regard morne à son ami dragon.

« Ah c’est sûr que comparé à la salle de bain des Quintos, c’est pas la même ambiance ! » Taquina Norn. « Mais tu survivras, va ! Y a une baignoire, c’est déjà ça, puis y a la mer, pas besoin de salle de bain. »

Riant, le dragon trottina, laissant des plumes par-ci par là et fit rapidement le tour. Il y avait une cuisine avec un four à bois, un salon qui donnait aussi sur la terrasse et à côté, la chambre. Bon, cela n’avait rien à voir avec le palais de Thanos, mais c’était plus confortable que les chambre spartiates de Lindorm.

Avisant une armoire, Maelen entreprit de ranger ses affaires et garda son maillot de côté, ainsi qu’un débardeur un peu large et une épaisse serviette. Il fixa le lit pour deux et eu un regard complice avec Norn.
Regardant la plage qui s’étendait à quelques mètres de lui, il craqua et se déshabilla, laissant ses vêtements en plans sur le sol, pour enfiler son maillot. Le tissu noir moulait parfaitement ses jambes, s’arrêtant sous son nombril et descendant jusqu’aux chevilles. Les Aériens n’aimaient pas trop bronzer, et en tout bon membre de cette communauté, Maelen préservait la blancheur de sa peau en portant un maillot long. Il s’enduisit rapidement de crème et attacha ses longs cheveux en une queue de cheval haute. Il resta torse nu et prit sa serviette, ses lunettes et direction la plage. Il laissa un mot à Shaem pour dire qu’il était sur la plage et il referma la baie vitrée, traversant les quelques mètres de végétation pour atteindre la mer.

Ses lèvres s’étirèrent dans un grand sourire et il s’avança un peu pour finalement étaler sa serviette à l’ombre d’un palmier. Norn s’allongea à ses côtés, relevant la truffe pour sentir l’air iodé.

« On est pas bien là ! » Dit le dragon en finissant par se rouler dans le sable, savourant la chaleur des grains sur ses plumes bleutées.

« C’est sûr que comparer à Lindorm, c’est pas la même chose... » Maelen fixa son poignet qui était recouvert d’un bandage et remua légèrement ses doigts.

« Ça te fait toujours mal ? » Demanda Norn en léchant la peau de son dragonnier.

« Non ça va, juste un peu...J’espère avoir eu moins mal que lui en tout cas. »

Norn se mit à rire alors que des enfants passait prés d’eux en fixant le dragons avec curiosité. « Il l’avait bien mérité de toute façon... »

Maelen s’étira de nouveau et entreprit de faire une petite sieste en attendant Shaem. Il appuya son dos contre son dragon, croisa ses mains derrières sa tête et s’endormit en quelques secondes.


“La révolution, c’est une tentative pour faire aboutir les rêves.”
Robert Rosenstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t850-maelen-ortega http://lindorm.forum2ouf.com/t883-le-vent-souffle
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 27/08/2014
+ Messages : 265
+ Orbes + Orbes : 1603
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Professeur de monte dragonique
+ Nom du dragon : Arrad
+ Type de Dragon : Foudre
+ Le Don légué : Maitrise de l'électricité par les mains
avatar
Shaem Nazarian
Message Mar 10 Fév - 20:43


En soupirant, Shaem se débarrassa des sacs qu'il portait en pénétrant dans l'appartement. Il venait tout juste d'arriver, Arrad n'avait fait que survoler l'appartement laissant Shaem glisser le long d'une de ses pattes avant de repartir aussi sec. Non pas qu'ils étaient en froid, mais le dragon de foudre ne restait pas pour profiter des vacances avec eux. Il était plus qu'imposant et donc pas facile à caser sur la plage. Et puis, le soleil et la chaleur n'étaient franchement pas sa tasse de thé, aussi préférait-il les laisser en amoureux pour rejoindre des contrées moins hostiles. Oh bien sûr, il ne s'était pas prié pour taquiner son dragonnier sur le chemin, mais il n'avait pas trop poussé ressentant sans mal les appréhensions de Shaem.

« Maelen ? »

Tendant l'oreille, il s'attendit un instant à voir le jeune homme débarquer mais il n'eut que le silence qui fit écho à son appel. Faisait-il la tête ? La réponse à son courrier, cette demande de vacances ensemble, avait été bien trop froide lui faisant clairement comprendre qu'il lui en voulait pour ... la dernière fois.
Se retenant de soupirer une nouvelle fois, il traîna ses sacs avec lui en déposant les deux premiers dans la cuisine. Il retrouva un mot sur la table par lequel Maelen l'informait qu'il était déjà parti profiter de la plage, Shaem laissa le papier de côté ne se pressant pas s'intéressant plutôt à l'intérieur de ses sacs. Il préférait que tout soit en ordre avant de le rejoindre.
Il s'était occupé de faire quelques courses dont ils auraient besoin durant leur séjour ici et il sourit pour lui-même lorsqu'il mit au frais une gamelle que sa mère l'avait forcé à emmener. S'il l'avait écouté, elle leur aurait préparé à l'avance l'intégrité de leurs repas pour la semaine et c'était avec amusement que Shaem l'avait éloigné de sa cuisine en lui rappelant que son grand garçon avait 29 ans et qu'il était bien capable de se faire à manger tout seul.

Il se dirigea ensuite dans la chambre et il eut tout de suite la preuve que Maelen avait bel et bien investi l'endroit. Oh oui, il avait bien rangé ses affaires dans l'armoire, certes, mais il avait surtout commencé à faire le petit poucet en semant sur le sol les vêtements qu'il devait très certainement porter en arrivant. Même s'il soupira en posant son propre sac sur le lit, il se pencha tout de même pour ramasser les vêtements de son compagnon allant chercher un sac vide dans la cuisine pour les y glisser. Les vieilles habitudes avaient la peau dure.
Puis il prit le temps de ranger ses propres affaires sur l'étagère au-dessus de celle de Maelen prenant alors réellement conscience de cette proximité qui allait être la leur durant une semaine. Jusqu'à présent, ils ne s'étaient côtoyés qu'à l'Académie et au final, ils n'avaient pas passé beaucoup de temps ensemble. Ces petites vacances allaient être l'occasion pour eux de vivre réellement leur nouvelle relation. Si Shaem appréhendait un peu, il n'était pas non plus prêt à reculer. La présence menaçante de la capricieuse gamine des Quinto lui avait fait prendre conscience de la jalousie qu'il ressentait à son égard ... et donc de l'intensité des sentiments qu'il avait pour Maelen.

A son tour, il se débarrassa de ses vêtements les glissant dans le sac de linge sale, puis enfila un maillot short qui s'arrêtait à mi-cuisse. Il prit avec lui un flacon de crème, sa serviette puis il sortit de l'appartement. Il n'avait rien d'Aérien, il ne craignait pas le soleil, il était de Narthan sa peau se colorait rapidement au soleil, comme lors de ses dernières vacances ici. Mais il ne tenait pas non plus à cramer dès le premier jour de vacances ... ça aurait un peu gâché la semaine.
Une paire de lunettes sur le nez, il n'eut pas de mal à trouver son compagnon sur la plage. Non pas qu'il était voyant, mais son dragon l'était assez pour eux deux. Glissant avec plaisir ses pieds dans le sable chaud, il se rapprocha d'eux savourant la sensation du soleil sur sa peau nue et l'air marin qui saturait son odorat.
Ils étaient en vacances.

« Bonjour Norn »

Lorsqu'il s'approcha un peu trop du couple que son compagnon formait avec son dragon, ce dernier ouvrir paresseusement les yeux, Shaem profitant de l'occasion pour le saluer. Il reporta alors son attention sur Maelen ... qui avait visiblement décidé de l'attendre en faisant une petite sieste.
Un léger sourire aux lèvres, il étala sa serviette au soleil à proximité de celle du garçon, il y laissa le flacon de crème et au lieu de s'y attendre en attendant que son compagnon se réveille, il se rapprocha de lui.
Tranquillement, il s'agenouilla à ses côtés afin de pouvoir se pencher au-dessus de lui et il l'embrassa. Oh, il aurait pu se contenter un petit baiser, un simple contact lèvres contre lèvres, mais ce n'était pas ce qu'il avait en tête. Il caressa doucement ses lèvres avec les siennes, prenant son temps en attendant qu'il se réveille et qu'il les entrouvre.

Ils n'étaient pas à l'Académie, ici personne ne les connaissait.
Alors ils n'avaient pas besoin de se cacher.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t878-shaem-nazarian http://lindorm.forum2ouf.com/t908-les-aventures-de-shaem
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 26/08/2014
+ Messages : 1237
+ Orbes + Orbes : 1556
+ Âge du Personnage : 22
+ Poste occupé : Chef du Vent de la Liberté
+ Nom du dragon : Norn
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Flèche de Vent
avatar
Maelen Ortega
Message Mar 10 Fév - 21:46


L’air marin lui gonfla les poumons et il remua les épaules pour s’enfoncer avec bonheur dans le pelage de Norn. Il poussa un long soupir d’aise et ferma les yeux. Le coeur de son dragon battait à l’unisson contre le sien et cela l’apaisa. Il n’avait plus besoin d’être sur ses gardes, plus besoin de réfléchir à ce qu’il devait dire ou faire pour ne pas paraître trop outrancier. Finit les colères d’Estefania, quoique, durant cette semaine il l’a trouvé particulièrement calme. Il allait enfin pouvoir relâcher la pression du protocole et n’être que le garnement capricieux qu’il était. Parce que Shaem le connaissait, savait régir en conséquences et surtout, il l’aimait pour ce qu’il était et non pour un nom de famille glorieux accolé à côté de son prénom.

Alors oui il lui en voulait toujours un peu, mais les deux semaines qui s’était écoulées entre sa fièvre et les vacances avaient eu le temps de le rendre moins amer.
Il suivit des yeux deux filles qui passèrent non loin de lui et sourit avant de s’endormir pour de bon.

Le sable était chaud, l’air aussi, mais pas trop, et le vent légèrement frais balayait ses cheveux. Norn bailla, fermant les yeux à son tour, la truffe dans le vent, profitant de ce moment de calme idyllique. Maelen ne sut pas vraiment combien de temps il dormit, mais dans tout les cas ce fut quelque chose contre ses lèvres qui lui fit entrouvrir un oeil.
Reconnaissant l’odeur de Shaem entre mille, il fit le paresseux et lui répondit mollement, encore un peu engourdit par le sommeil.Il s’attendait à un léger baiser mais ce ne fut pas ce que lui donna son amant. Ouvrant finalement les yeux, il y répondit, lui mordant la langue avec douceur avant de finalement sourire : « Te voilà enfin ! Tu t’es perdu en chemin ? »

Riant, il lui frôla le visage, effleurant sa pommette avant de lui saisir la nuque et de se redresser pour l’embrasser de nouveau. Plus besoin de jeter un coup d’oeil par dessus son épaule. Ils n’étaient rien du tout ici.
Lui mordant le bout du nez, il posa son front contre le sien quelques secondes avant de reculer pour s’étirer en baillant.

« Pfouua ! Le voyage m’a tué. Sérieusement, je ne pensais pas que Norn était aussi inconfortable, même avec une selle... »

Norn ouvrit son aile pour le frapper et Maelen lui tira la langue, riant en esquivant un autre coup.

« C’est ton derrière qui est trop osseux, pauvre humain maigrichon » Glissa le dragon, avant de se tourner vers Shaem. « Et bien le bonjour, professeur Nazarian ! »

Oui depuis que Shaem avait remit Norn à sa place en l’électrocutant et en lui faisant prendre conscience que la vie de son dragonnier n’était pas un jeu, il était devenu plus formel envers le Saabi.
Maelen s’assit en tailleur sur sa serviette et fixa son amant en maillot de bain. C’était bien la première fois qu’il le voyait comme ça, aussi dévêtu. Il le fixa ouvertement avant de sourire de satisfaction. Il ne dit rien, même si il éprouvait un peu de jalousie face à un corps d’homme aussi développé que celui de Shaem. Lui ressemblait véritablement à une crevette à côté.
Mais bon, niveau longueur de cheveux, Maelen devait légèrement gagner. Quoique...

« Le voyage s’est bien passé ? » Demanda le Ventus en posant sa tête dans sa main. « Ta mère et sa soeur vont bien ? Tu leur à dit que je pensais à elles hein ? Que si elles avaient besoin de quoi que se soit, il suffisait de me demander ? »

Le bruit des vagues attira son regard quelques secondes et il se massa le coin des yeux, essayant de sortir de sa torpeur. Son coeur battait un peu fort à cause de la proximité de Shaem et de l’intimité qu’ils allaient partager, sans parler forcément de choses trop intime, mais le même périmètre, d’égal à égal.
Remuant sa main bandée, il se gratta la tempe et ses joues devinrent légèrement rouges alors qu’il avouait le regard fuyant : « Tu m’as manqué.... »


“La révolution, c’est une tentative pour faire aboutir les rêves.”
Robert Rosenstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t850-maelen-ortega http://lindorm.forum2ouf.com/t883-le-vent-souffle
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 27/08/2014
+ Messages : 265
+ Orbes + Orbes : 1603
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Professeur de monte dragonique
+ Nom du dragon : Arrad
+ Type de Dragon : Foudre
+ Le Don légué : Maitrise de l'électricité par les mains
avatar
Shaem Nazarian
Message Mer 11 Fév - 17:26


Là, voilà ils commençaient bien leurs vacances et il n’y avait plus qu’à espérer que ça laissait augurer une bonne ambiance pour la semaine à venir.
Après tout, il s’agissait de leurs premières vacances ensemble. Véritablement la première occasion qu’ils avaient de tester leur couple depuis qu’ils s’étaient avoué leurs sentiments communs. Et puis ils en avaient besoin parce qu’entre les fiançailles de Maelen, la découverte de leur relation par la dite fiancée, autant dire qu’ils passaient parfois plus de temps à se prendre le bec qu’à réellement en profiter.

« Je te rappelle que j’ai un gros dragon … il va moins vite que Norn. J’ai fait aussi quelques courses avant de venir »

Il sourit face aux traits légèrement chiffonnés à cause de la sieste de son compagnon profitant de sa proximité avant qu’il ne s’écarte pour bailler. Son regard s’attarda brièvement sur ce corps à demi nu qu’il avait déjà vu il n’y a pas si longtemps, mais pas très longtemps sachant l’expérience dangereuse.
Amusé, il les regarda se chamailler comme les deux gamins qu'ils étaient … ou presque et sourit face à la salutation polie du jeune dragon. A croire qu’il suffisait d’un simple coup de jus pour lui mettre un peu de plomb dans la cervelle.
Il fallait peut-être qu’il essaye avec Maelen pour lui faire rompre ses fiançailles.

Tout à ses pensées, il reporta son attention sur son compagnon lorsqu’il sentit le regard de ce dernier peser sur lui alors qu’il le détaillait ouvertement. Il faillit le taquiner un peu par une remarque, mais il se retint. Tant qu’ils n’auraient pas sauté le pas, il risquait de toujours avoir une tension entre eux à ce sujet … et il allait déjà assez se prendre la tête ce soir au moment de se coucher pour qu’il commence à se tracasser dès maintenant.
Il laissa donc Maelen parler le laissant terminer avant de lui répondre.

« Le voyage s’est bien passé, il faut dire que vu le gabarit et l’air aimable d’Arrad, on est rarement ennuyés »A son tour, il faillit s’allonger sur sa serviette avant de se rappeler d’un détail, il prit donc distraitement son flacon de crème avant de reprendre la suite de ses réponses « Elles vont bien, elles sont bien installées à Libertad maintenant. Elles étaient contentes d’avoir de tes nouvelles, ma mère t’a d’ailleurs préparé ton plat préféré, il nous attend à l’appart »

Bien entendu, il avait parlé de Maelen à sa mère et à sa sœur. Forcément, ça ne leur rappelait pas que des bons souvenirs, mais le petit garçon qu’avait été Maelen n’y était pour rien dans les malheurs qu’elles avaient vécu et tout comme lui, elles s’étaient attachées à l’enfant.
Par compte, il ne leur avait pas parlé de l’évolution de leur « relation ». C’était … compliqué et il préférait encore attendre un peu avant de leur en parler. Il n’était pas certain de la réaction qu’elles pouvaient avoir.
Il ne rebondit pas sur la proposition de Maelen qui se proposait si elles avaient besoin de quoi que ce soit. Parce que Shaem restait fier et il le prendrait assez mal si son compagnon plus jeune leur venait en aide à sa place.

Distraitement, il se mit un peu de crème au creux de la main commençant à s’en étaler sur le haut du corps tout en jetant des coups d’œil à son compagnon. Ce ne fut qu’alors qu’il remarqua le bandage qu’il portait au poignet et il resta silencieux quelques instants malgré la douce déclaration de son compagnon.

« Tu ... Toi aussi, tu m’as manqué »

Réponse assez brouillon et distraite alors qu’il continuait à répartir la crème sur son corps, se retenant d’attraper le jeune homme pour vérifier qu’il n’avait rien ailleurs.

« Qu’est-ce que tu t’es fait? La semaine chez les Quinto ne s’est pas bien passée ? »

Il n’avait pas vraiment eu l’intention de l’interroger sur cette semaine chez ses « beaux-parents », la simple idée d’imaginer Maelen en train de jouer la comédie aux côtés de la gamine lui mettait les nerfs en pelote.

« Tu t'es fait ou c'est quelqu'un ? Tu n'as rien ailleurs ? »

Son regard glissa brièvement sur les longues jambes de Maelen qu’il ne pouvait pas vérifier à cause de son maillot trop long. La question avait été prononcée de manière anodine mais elle ne cachait absolument pas l’inquiétude et le naturel un peu surprotecteur du Saabi. Bon sang, si quelqu’un s’en était pris à lui là-bas !!




Dernière édition par Shaem Nazarian le Lun 16 Fév - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t878-shaem-nazarian http://lindorm.forum2ouf.com/t908-les-aventures-de-shaem
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 26/08/2014
+ Messages : 1237
+ Orbes + Orbes : 1556
+ Âge du Personnage : 22
+ Poste occupé : Chef du Vent de la Liberté
+ Nom du dragon : Norn
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Flèche de Vent
avatar
Maelen Ortega
Message Ven 13 Fév - 14:35


Fermant les yeux et levant le nez vers le soleil, Maelen ronronna presque de plaisir d’être là. Tout semblait presque parfait. Pourtant au creux de son ventre, une peur irrationnelle que tout pouvait se briser en quelques secondes le tiraillait. Norn le sentit et il se lova un peu plus contre lui, frottant sa tête contre ses cheveux.
Le Ventus lui flatta l’encolure avant d’ouvrir de grands yeux :

« Tu veux dire que ta mère à cuisiner le gratin de patate douce rôtie au miel avec du thym qu’elle faisait quand j’étais petit ? »

Ses pupilles se remplirent d’étoiles et son ventre se mit à gronder sous le souvenir. La mère de Shaem aidait quelques fois en cuisine et ce gratin était le plat que Maelen adorait mangé quand il était petit. Même son père avait tendance à en reprendre quand le plat de porcelaine était posé sur la table. C’était doux, sucré, gratiné, pas vraiment raffiné mais c’était un plat chaleureux que le jeune garçon de l’époque attendait toujours avec impatience.

Presque déjà pressé d’être ce soir pour en manger, Maelen finit par regarder Shaem qui se mettait de la crème et lui fit un petit sourire quand il lui avoua que lui aussi lui avait manqué. Il espérait bien que oui.
Il remarqua le regard de son compagnon qui s’attardait sur son poignet et la paranoïa surprotectrice de Shaem lui sauta aux yeux. Il était un grand garçon maintenant, il était capable d’assumer sa blessure.

Le fixant d’un œil un peu réprobateur, il marmonna en fixant la mer: « Non t’inquiète pas, j’ai juste frappé quelqu’un. C’est de ma faute ! »

Norn pouffa doucement, rajoutant : « Il a frappé un handicapé et en plus de percuter le garçon, il a aussi toucher le fauteuil roulant. Son poignet l’a bien sentit passé… » Le Ventus le fusilla du regard et le poussa de sa main valide. « Sale traître ! »

Rougissant de gêne, Maelen détourna le visage : « Il l’avait mérité ce sale petit vicieux, manipulateur. Ce n’est qu’un menteur qui fait du mal autour de lui. »

Se retenant de dire qu’il l’avait fait pour défendre l’honneur d’Estefania, il finit par arracher le flacon de crème des mains de Shaem et se mit derrière lui pour lui en mettre dans le dos. Écartant ses cheveux un peu brusquement, il fit des mouvements rapides, sentant sous ses doigts quelques cicatrices dû à la guerre.
Esteban c’était bien foutu de lui et surtout de sa fiancée, il avait dû mal à accepter qu’elle est encore des sentiments pour un homme qui racontait tout ce qu’elle lui confiait à une famille qui prônait l’esclavage et qui en tirait les ficelles. Les Gorgos, ils seraient les premiers à tomber si un jour il devenait Gouverneur. Ce ne serait certainement pas facile, et de nombreux nobles crieront au scandale, mais Maelen comptait bien réformer les choses, que cela plaise ou non à la classe supérieure.

Finissant par le calmer, il soupira et finit d’étaler la crème sur les reins de son compagnon, posant sa main sur sa peau pour comparer la couleur. Il était bien pâle à côté de lui. Ses lèvres déposèrent de légers baisers sur ses épaules et il se leva souplement, s’étirant avant de lancer : « Bon je vais me baigner, la mer à l’air chaude… »

Riant, il fit quelques pas dans le sable, Norn préférant rester à l’ombre et se retourna pour demander : « Tu viens ? »


“La révolution, c’est une tentative pour faire aboutir les rêves.”
Robert Rosenstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t850-maelen-ortega http://lindorm.forum2ouf.com/t883-le-vent-souffle
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 27/08/2014
+ Messages : 265
+ Orbes + Orbes : 1603
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Professeur de monte dragonique
+ Nom du dragon : Arrad
+ Type de Dragon : Foudre
+ Le Don légué : Maitrise de l'électricité par les mains
avatar
Shaem Nazarian
Message Lun 16 Fév - 23:20


Bien sûr qu'il en faisait un peu de trop.
Mais c'était plus fort que lui. Maelen avait toujours eu tendance à pleurer en l'appelant lorsqu'il se faisait mal enfant, alors certes il savait qu'il y avait d'autres personnes autre que lui capable de s'occuper de l'enfant mais il avait été progressivement conditionné à se trouver à ses côtés pour faire disparaître la douleur.

Alors oui certes Maelen avait grandi, il n'était plus un enfant.
Il ne s'était pas mis à pleurer en le voyant pour lui montrer sa main bandée et quémander un calin et quelques paroles réconfortantes. Il avait passé l'âge, et c'était pas plus mal compte tenu de l'évolution de leur relation. Mais ça n'empêchait pas que Shaem peinait vraiment à refreiner ses instincts.
Mais le jeune homme lui prouva une nouvelle fois qu'il avait grandi en s'énervant au lieu de se plaindre. Bien entendu, Norn avait provoqué un peu sa réaction mais Maelen aurait pu faire l'enfant et se plaindre auprès de son compagnon.

Mais il n'en avait été rien.
Et ce n'était pas plus mal. Parce que Maelen avait frappé un homme, ou un jeune homme peu importe, qui se trouvait en fauteuil ... et qui n'était pas capable de lui rendre la monnaie de sa pièce. Shaem ne put s'empêcher de faire une moue réprobatrice à cette évocation, mais Maelen ne lui laissa pas le temps de réagir puisqu'il s'enflamma directement.
Cette saute d'humeur gomma celle que Shaem manqua d'avoir, une tactique moins réfléchie mais qui se révélait payante puisque le Saabi se laissa badigeonner le dos en ne lui faisant qu'une remarque.

« Je ne te savais pas bagarreur »

Il avait de nombreuses questions qui lui venait à l'esprit mais il les retint. Il ne souhaitait pas en savoir plus sur la semaine que Maelen avait passé dans sa "belle-famille". Il connaissait le genre de sentiments que ces évocations allaient susciter en lui et il ne tenait pas à plomber le début des vacances.
Maelen se calma progressivement au fur et à mesure que ses doigts étaient de la crème sur les muscles de son dos et Shaem se laissa aller à fermer les yeux quelques instants profitant de l'instinct. Visiblement le poignet de son compagnon ne semblait pas si douloureux que ça, il pouvait donc s'apaiser. Il ne rouvrit les yeux qu'une fois que Maelen se redressa, ses doigts quittant sa main et il jeta un coup d'œil dans sa direction pour le voir déjà s'éloigner de leurs serviettes.

« Je viens »

Il ne put s'empêcher de sourire à son tour en entendant le rire de son compagnon et après avoir jeté un coup d'œil au dragon de Maelen qui baillait à s'en éclater la mâchoire, il le rattrapa par quelques foulées. En arrivant à ses côtés, il entoura sa taille de son bras dans un soudain élan possessif, son égo avait une fois de plus été titillé avec l'évocation des prouesses de Maelen durant son absence et il déposa un baiser sur son front.

« Allez, on va éviter que tu mettes encore des heures à rentrer dans l'eau »

Et sans lui laisser le temps de réagir, il se plaça devant lui et il le souleva pour le positionner sur son épaule comme un sac à patates. Les gestes et les grognements de son compagnon le firent rire alors qu'il ignorait complètement les regards qu'ils pouvaient attirer sur ceux. Il fit un peu difficile pour lui de rester longtemps dans cette position, il maintenait le jeune homme les mains glissées à l'arrière de ses cuisses tout prêt de ce petit postérieur bien trop mis en valeur dans son maillot.
En quelques grandes enjambées, il se trouva au bord de l'eau et sans marquer de temps d'arrêt, il s'engagea dans l'eau luttant sans trop de mal contre les petites vagues qui venaient s'écraser sur ses tibias. Il ne s'arrêta qu'une fois qu'il eut de l'eau jusqu'à la taille et après avoir tapoté gentiment Maelen derrière la cuisse, il bascula légèrement en avant.

« Allez, à l'eau! J'ai de quoi te refaire un bandage à l'appart »

Et sans plus de cérémonie, il le laissa tomber à l'eau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t878-shaem-nazarian http://lindorm.forum2ouf.com/t908-les-aventures-de-shaem
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 26/08/2014
+ Messages : 1237
+ Orbes + Orbes : 1556
+ Âge du Personnage : 22
+ Poste occupé : Chef du Vent de la Liberté
+ Nom du dragon : Norn
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Flèche de Vent
avatar
Maelen Ortega
Message Mar 17 Fév - 22:23


Parler des quelques jours qu’il venait de passer en compagnie d’Estefania, revenait à blesser Shaem, comme parler de cette semaine reviendrait à blesser Estefania. Le choix de Maelen était dur et égoïste, mais il l’avait fait en conséquence de cause. Certains n’arrivaient jamais à choisir alors pourquoi prendre une décision quand on pouvait avoir les deux. Oui c’était capricieux, égoïste, cela les blesseraient, chacun d’eux, même lui et pourtant il entendait l’assumer.
Alors il évoqua le moins possible Estefania, comme il essayait de minimiser la présence de Shaem quand il était avec sa fiancée. Au moins jusqu’à ce qu’ils n’est pas à vivre ensemble.
Parce que les crises il les sentait arriver, énormes, on les entendrait sûrement hurler à l’autre bout d’Aéria, mais peu importe. La vie serait compliquée mais au moins, il serait avec ceux qu’il aimait.

A la remarque de Shaem sur son côté bagarreur il lui jeta un regard peiné mais haussa les épaules. Il n’aimait pas spécialement se battre, mais rabattre le caquet à un petit paon dont les serres s’enfonçaient dans le cœur de sa fiancée était une cause qu’il jugeait admirable pour se battre. Handicapé ou non.

Debout devant lui, l’odeur de crème solaire embaumant ses mains, il inspira l’air chaud de Nelhora, cherchant à s’apaiser. Il devait se détendre, cesser de réagir aussi impulsivement et profiter du moment.
Riant, il marcha dans le sable, bientôt rejoint par Shaem qui passa son bras autour de sa taille. Les joues de Maelen prirent une teinte rouge pivoine et il détourna le regard alors qu’ils passaient devant des gens étalés sur leurs serviettes.
Il n’était pas vraiment habitué à être démonstratif en public et il ne s’attendait pas vraiment à ça de la part de Shaem. Il ne retira pas le bras, mais son dos se crispa, imperceptiblement.

La mer approchait et Maelen ouvrit la bouche pour dire quelque chose :

« Tu crois que... » Et il fut couper dans sa phrase par un Shaem qui le soulevait comme si il était aussi léger qu’une plume pour le balancer sur son épaule et trotter vers la mer. Abasourdi, le Ventus reprit bien vite ses esprits, se débattant, hurlant au scandale, riant de bon cœur.

« Shaem ! Pose moi ! Pose moi tout de suite ! C’est un ordre...Shaeeeem, s’il te plaît ! »

La claque sur ses cuisses le fit rire de plus belle et il vit l’eau sous ses yeux, ses longs cheveux baignant déjà dedans malgré sa queue de cheval. Le sang lui monta à la tête à cause de la position et il finit par rougir en se rendant compte que son visage était à quelques centimètres à peine des fesses de son compagnon.
Essayant de se redresser, il sentit bien que la fin était arrivée et sans plus de préambule il fut jeter à l’eau.
Il retint sa respiration et le monde aquatique entoura. Cela dura à peine quelques secondes qu’il ressortait déjà la tête de l’eau. Serrant les poings et il fusilla Shaem du regard et couina : « Je voulais pas me mouiller les cheveux ! Shaem ! »

Mais trop tard, il était mouillé de la tête aux pieds. L’eau était agréable et finalement cela le fit rire. Il enfonça ses pieds dans le sable et se pencha en avant, prenant de l’élan avant de faire un grand sourire au Saabi.
Il courut vers lui, son bras s’enroulant autour de sa taille pour le tirer contre lui et plonger dans l’eau en l’attirant dans sa chute.
Premier cours de combat rapproché : utiliser le poids de l’adversaire contre lui.

Riant, il ressortit de l’eau presque immédiatement sur ses gardes, faisant le V de la victoire : « Nazarian : Un, Ortega : Un...balle au centre ! »

Éclatant de rire, il vit Shaem le fixer et il lui sauta dessus, s'agrippant à lui et nouant ses jambes autour de sa taille pour le coller, un sourire aux lèvres.

« Alors Monsieur le professeur, on ne sait pas se défendre... »

Le taquinant il l’arrosa et finit par déposer un baiser sur sa joue avant de s’enfuir à la nage.


“La révolution, c’est une tentative pour faire aboutir les rêves.”
Robert Rosenstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t850-maelen-ortega http://lindorm.forum2ouf.com/t883-le-vent-souffle
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 27/08/2014
+ Messages : 265
+ Orbes + Orbes : 1603
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Professeur de monte dragonique
+ Nom du dragon : Arrad
+ Type de Dragon : Foudre
+ Le Don légué : Maitrise de l'électricité par les mains
avatar
Shaem Nazarian
Message Mer 18 Fév - 23:34

Shaem n'avait pas honte de s'afficher un peu sur la plage avec son compagnon.
Alors certes il y avait la différence d'âge, elle n'était pas extrêmement flagrante comme s'il avait un papy avec un gamin tout juste sorti de l'adolescence ... mais ça se voyait tout de même. Mais ils avaient un tel passé commun, que Shaem parvenait à passer au-dessus de ces "obstacles". Oui, il avait huit ans de plus que son compagnon, il était un adulte accompli alors que lui commençait tout juste sa formation à Lindorm. Mais ils s'en arrangeaient et à cet instant à Nelhora, ils n'avaient pas besoin de se cacher.
Alors Shaem se montrait démonstratif pour qu'ils puissent réellement donner une chance à leur couple naissant déjà menacé par quelques obstacles : les fiançailles de Maelen et son mariage à venir, les positions incompatibles au sein de Lindorm, leurs places si éloignées tout du moins au sien de la société d'Aeria.

Mais pour le moment, ils pouvaient mettre tout ça de côté. Shaem rit même des maigres menaces de son compagnon qui lui ordonna sans grande conviction de le reposer à terre sans le balancer à la flotte. Un petit ordre qui aurait pu se heurter à l'égo et surtout aux blessures passées de l'ancien esclave, mais il venait de Maelen et il était dit sur un tel ton que Shaem le prit de la bonne façon : en riant avant de le laisser tomber dans l'eau.

Il rit encore en le voyant pester en remontant à la surface soit disant parce qu'il ne voulait pas se mouiller les cheveux. Réflexion de fillette que sa propre sœur aurait pu lui faire et qui entretint la bonne humeur du Saabi.
Ainsi déconcentré, il ne s'attendit pas à ce que Maelen mette en application ce qu'il avait appris en cours de combat depuis la rentrée. Il ne se mit même pas en position de défense en le voyant courir vers lui continuant à rire, il peinait encore à le prendre au sérieux revoyant encore les traits du petit garçon qu'il avait élevé.
Mais il cessa bien vite de rire lorsque Maelen bascula en l'entraînant à sa suite dans l'eau. Il manqua de boire la tasse et prit une grande inspiration qui le fit un peu tousser lorsqu'ils remontèrent à la surface. Maelen en profita pour énoncer les points particulièrement fier de lui.

Cela n'empêcha pas Shaem de le réceptionner tout contre lui alors qu'il le taquinait encore. S'il s'attendait à un baiser, il n'eut le droit qu'à un petit sur la joue après s'être fait éclaboussé et le jeune homme s'éloigna bien vite.

« Ton professeur est en vacances, un peu de respect sale gosse! »

Il grogna gentiment avant de s'élancer à sa poursuite. Il allait lui montrer s'il n'était pas capable de se défendre. Il s'amusa en le voyant accélérer, mais il n'eut qu'à pousser un peu plus sur ses bras et ses jambes pour le rattraper. Ses doigts se refermèrent sur sa cheville et il le tira à lui.

« Va falloir apprendre à nager plus vite si tu ne veux pas subir mes représailles »

Entourant sa taille de son bras, il lui frotta les cheveux et le crâne de son poing serré.
On aurait dit deux gamins, mais Shaem s'en fichait complètement.
Lorsqu'il cessa sa petite punition, il ne relâcha pas sa prise pour autant le gardant tout contre lui afin de pouvoir lui voler un baiser qu'il fit durer quelques instants avant de lui sourire quelques longues mèches de sa frange lui retombant un peu devant les yeux. Il desserra doucement son étreinte pour le laisser reprendre pied, l'eau leur arrivant en haut du torse. Enfin pour Shaem. D'un geste du menton, il lui désigna une petite plateforme en bois qui flottait à deux mètres environ du bord de la plage lestée au fond de la mer pour qu'elle ne dérive pas.

« Le dernier arrivé s'occupe du petite déjeuner demain matin, tu es partant ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t878-shaem-nazarian http://lindorm.forum2ouf.com/t908-les-aventures-de-shaem
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 26/08/2014
+ Messages : 1237
+ Orbes + Orbes : 1556
+ Âge du Personnage : 22
+ Poste occupé : Chef du Vent de la Liberté
+ Nom du dragon : Norn
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Flèche de Vent
avatar
Maelen Ortega
Message Sam 4 Avr - 14:48


Le soleil faisait terriblement de bien, le nez levé vers le ciel bleu immaculé, Maelen riait, il passait un moment qu'il n'était pas prêt de vivre de si tôt, alors il en profita, mettant de côté tout le reste. Si il n'était pas né Ortega, il n'aurait pas eu autant de souci, mais si il n'était pas né ainsi, il n'aurait jamais rencontré Shaem, ni même Norn à vrai dire et Estefania serait resté inaccessible.
Riant de bon cœur, il nagea tranquillement avant de sentir son compagnon l'attraper par la cheville pour le tirer vers lui et lui massacrer le crâne en frottant fort ses cheveux humides. Se débattant, il rit à gorge déployée et se contorsionna pour le fuir mais il se calma quand Shaem l'embrassa, attrapant sa mâchoire pour l'immobiliser, lui donnant un baiser que seul le Saabi savait maîtriser.
Le rouge aux joues, il sourit doucement, rejetant ses longs cheveux en arrière, glissant ses doigts dans les mèches noires du professeur pour lui dégager le visage. Il aimait la couleur de ses yeux et à chaque fois qu'il le regardait, il avait la terrible impression d'être chez lui.

Shaem n'était pas n'importe qui, il était son havre de paix, celui qui ne le jugerait jamais et dont l'amour serait inconditionnel. Il le savait, parfaitement.

Fixant la plateforme, il acquiesça au défi et lança le top départ. Il nagea de toute ses forces, lutant contre les vagues, mais Maelen n'était pas vraiment un très bon nageur. Aéria flottait au dessus de la mer et la classe aisée descendait rarement vers les îles dérivant dans l'eau.
Riant, il finit par atteindre le ponton, mais Shaem était déjà assit dessus alors que lui essayait de reprendre sa respiration comme il le pouvait.

Essoufflé, il grimpa à l'échelle et s'étala sur le bois humide et chaud.

"Ahahaha ! Tu as gagné !"

Se tournant sur le côté, il fixa son amant et eut un large sourire moqueur : " Mais pour ta gouverne, sache que je n'ai jamais mis les pieds dans une cuisine, donc si tu n'as pas peur de ce que tu risques de manger, ça me va !"

Roulant de nouveau sur le dos, il fixa l’immense soleil bleu et sa main chercha celle de son compagnon, s'entrelaçant avec le sienne.
Les heures passèrent doucement, le soleil restant dans le ciel déclinant doucement. Il était quasiment sec quand Maelen se décida à bouger, brisant ce moment de tranquillité. Norn l’appelait doucement dans son esprit et il le vit assit au bord de l'eau non loin.

Souriant, Maelen lui fit signe et se tourna vers Shaem : " Norn nous attends ! On rentre, j'aimerais prendre une douche avant de dîner..."

Souriant, il se pencha pour voler un baiser au Saabi et se leva avant de sauter dans l'eau comme un trublion et de nager tranquillement pour rejoindre la plage.


“La révolution, c’est une tentative pour faire aboutir les rêves.”
Robert Rosenstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t850-maelen-ortega http://lindorm.forum2ouf.com/t883-le-vent-souffle
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 27/08/2014
+ Messages : 265
+ Orbes + Orbes : 1603
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Professeur de monte dragonique
+ Nom du dragon : Arrad
+ Type de Dragon : Foudre
+ Le Don légué : Maitrise de l'électricité par les mains
avatar
Shaem Nazarian
Message Dim 12 Avr - 10:51

Même si Shaem avait eu quelques appréhensions avant de débuter ces vacances, elles commençaient de la meilleure des façons. Oh bien entendu, les instants ou plutôt les moments les plus « compliqués » de la journée n’étaient pas encore arrivés. Compte-tenu de la façon dont il avait remis Maelen en place quelques semaines auparavant dans sa chambre, il savait qu’il avait encore quelques difficultés à surmonter pour que leurs vacances se passent bien. Il savait que Maelen allait revenir à la charge … mais lui n’était pas encore certain d’être capable de passer ce cap.
Même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait.

Enfin pour le moment, le problème ne se posait pas et profita de cette complicité nouvelle qui se mettait en place entre eux. Ayant tout de même en tête le coucher de ce soir, il s’appliqua à fatiguer Maelen en le provoquant un peu lui proposant une petite course pour rejoindre une plateforme flottante.
Maelen entra dans son jeu mais malgré sa bonne volonté, ce fut le Saabi qui gagna la petite course et il attendit son compagnon sagement le souffle un peu plus rapide veillant à ce qu’il parvinnen sans soucis jusqu’à lui. Il rit lorsque Maelen, mauvais joueur, le prévint sur ses talents inexistants de cuisinier.

« C’est certainement parce que tu manques d’entraînement. Tu peux t’occuper de tous les petits déjeuners de cette semaine, j’en suis sûr que tu te seras améliorer à la fin de la semaine »

A son tour, il s’allongea sur le bois profitant des rayons de soleil qui venaient le réchauffer et des petites vagues qui faisaient légèrement osciller la plateforme sur laquelle ils se trouvaient. Il finit certainement par s’assoupir un peu et il lui fit quelques instants pour reprendre ses esprits lorsque Maelen le secoua un peu en l’informant que Norn les attendait.

« Je te rattrape »

Il bailla légèrement en observant Maelen qui sautait à l’eau avant de rejoindre tranquillement la plage par une nage tranquille. Assis sur le bord de la plateforme, il profita un peu de la sensation de l’eau rendue un peu fraiche par l’exposition de son corps au soleil autour de ses pieds puis il se glissa dans l’eau.
Pour se réveiller un peu, il commença par quelques brasses molles avant de nager plus énergiquement rejoignant Maelen au moment où il sortait de l’eau. Tranquillement ils prirent la direction de Norn qui les attendait, le soleil l’avait rendu un peu moins vif.

« Je vais rentrer prendre une douche et commencer à préparer ce qu’il faut pour ce soir. Tu veux rester encore un peu ? »

Un petit verre d’alcool, un bon repas et avec la fatigue du voyage en plus, il aurait certainement le droit à une soirée supplémentaire de répit avant qu’il ne soit confronter à « l’évolution » de leur relation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t878-shaem-nazarian http://lindorm.forum2ouf.com/t908-les-aventures-de-shaem
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 26/08/2014
+ Messages : 1237
+ Orbes + Orbes : 1556
+ Âge du Personnage : 22
+ Poste occupé : Chef du Vent de la Liberté
+ Nom du dragon : Norn
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Flèche de Vent
avatar
Maelen Ortega
Message Lun 18 Mai - 14:37


C'était vraiment le pied ces vacances ! Oui véritablement. Il y avait le soleil chaud, la mer fraîche, l'homme qu'il aimait, son dragon, il ne manquait plus qu'Estefania en maillot de bain et on aurait été proche de la perfection. Quoique ça se trouve son maillot de bain était comme sa robe de nuit, un long morceau de tissus informe plein de dentelle. Riant doucement, il se mit debout dans l'eau quand il eut pied et sursauta en voyant Shaem à ses côtés.

Il était rapide. Souriant, il se pencha vers lui pour le pousser de l'épaule et acquiesça à sa proposition : " Je reste un peu avec Norn et puis j'irais à la douche après toi..."

Laissant son amant filer, non sans avoir mater son petit cul, il sauta contre Norn pour lui coller de l'eau salée dans les plumes. Le dragon tempêta, ouvrant ses ailes pour le repousser : "Non Maelen, j'ai passé l’après midi à me nettoyer..."

Le jeune noble explosa de rire et tenta de le renverser dans le sable, enfonçant ses pieds dans le sol pour prendre appuie : " Depuis quand tu prends soin de ta toilette ?! Allez viens, je vais t'écrabouiller comme de la vermine !"

Norn poussa un soupir et se redressa avant de donner un coup d'aile pour envoyer bouler Maelen. Le sable se mélangea à ses cheveux et le Ventus explosa de rire, revenant à la charge avant de se faire de nouveau éjecter.
Épuisé, il tomba contre son ami, et Norn frotta sa tête contre la sienne, lui léchant les cheveux : " Dis Norn...."

"Oui ?" Lui répondit le dragon bleu et blanc, continuant de passer sa langue foncée sur son crâne.

"Tu crois que la vie pourrait être aussi belle qu'aujourd'hui ?" Demanda Maelen le lui jetant un coup d'oeil.

Le dragon poussa un soupir et marmonna : " Si tu te bats pour cela arrive, alors oui, la vie pourra être aussi belle qu'aujourd'hui !" Posant son front contre celui de son humain, il le poussa du museau et tempêta : " Va te laver, sinon le professeur Nazarian va râler !"
Maelen se releva d'un bon, toujours énergique et fonça vers la demeure. Norn resta sur la plage, étirant ses longues ailes, fixant l'horizon, inquiet.

Maelen arriva dans la demeure, traversant le petit jardin ombragé par les arbres fruitiers et vit Shaem dans la cuisine. Il cria : "Je vais à la douche !"et retira son maillot plein de sable qu'il laissa en plan dans le couloir.
L'odeur de la cuisine de Shaem emplit la demeure et son ventre se tordit sous la fin. Il se lava avec application et enleva le sable de ses longs cheveux blancs. Quand il fut bien propre, il sortit de la douche en laissant des longues traces d'eaux sur tout le sol et enfila un pantalon noir, ainsi qu'un simple débardeur. Il fixa le lit et eut un léger sourire avant de rejoindre le Saabi, les cheveux complètement de travers.


“La révolution, c’est une tentative pour faire aboutir les rêves.”
Robert Rosenstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t850-maelen-ortega http://lindorm.forum2ouf.com/t883-le-vent-souffle
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 27/08/2014
+ Messages : 265
+ Orbes + Orbes : 1603
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Professeur de monte dragonique
+ Nom du dragon : Arrad
+ Type de Dragon : Foudre
+ Le Don légué : Maitrise de l'électricité par les mains
avatar
Shaem Nazarian
Message Mer 27 Mai - 18:02

Il s’éloignait lorsque des cris se firent entendre derrière lui, il jeta un coup d’œil derrière son épaule et pour apercevoir les corps emmêlés de son compagnon et de son dragon emplumé. De vrais gamins. Cela le fit sourire et il reprit la direction de leur appartement.
Une fois rentré, il ne perdit pas de temps prenant la direction de la douche où il se déshabilla puis se lava rapidement. Il ne trainassa pas longtemps pour le jet d’eau chaude, il ne voulait pas laisser l’occasion à Maelen de l’y rejoindre, mais il s’appliqua tout de même à se débarrasser de tous les grains de sable et de laver correctement ses longs cheveux. Le sentiment d’apaisement qu’il ressentait depuis le début de ses vacances s’intensifia et il lâcha un soupir avant de couper l’eau.

Cinq minutes plus tard, il était dans la cuisine.
Son maillot rincé s’égouttait dans la salle de bain et il avait passé un short long ainsi qu’un tee-shirt laissant ses cheveux rapidement tressés mouiller un peu son dos. Il avait laissé un endroit rangé derrière lui contrairement à son amant qui déboula soudainement en jouant au petit poucet laissant du sable dans son sillage … et un maillot au milieu du couloir. Lorsqu’il entendit le vêtement tomber loin de l’endroit où il aurait du se trouver, Shaem soupira. Il allait avoir un travail d’éducation à faire en l’absence de domestiques.

Lorsque Maelen vint le rejoindre dans la cuisine, le Saabi avait sorti le plat préparé par sa mère et il l’avait mis doucement à réchauffer alors qu’il terminait de préparer rapidement une salade de crudités pour l’entrée. Shaem n’était pas un grand cuisinier, il ne s’agissait pas d’une des tâches auxquelles il avait été prédisposé enfant puis adolescent. Depuis qu’il était libre, ça avait encore été sa mère qui avait fait la cuisine pour lui durant quelques années lui permettant d’apprendre quelques bases en lui demandant parfois de l’aider. Puis il y avait eu Lindorm. Puis l’armée. Il n’avait donc jamais vraiment eu l’occasion de cuisiner seul, mais il se débrouillait.
Il releva les yeux des tomates qu’il venait de terminer de couper lorsque son compagnon le rejoignit un grand sourire aux lèvres … et un nid d’oiseau sur le sommet du crâne. Cela le fit sourire.

« As-tu seulement pensé à te coiffer Maelen ? »

Il était beau si simplement vêtu et bien heureusement sa coiffure désastreuse permettait au Saabi de focaliser son attention sur une autre partie du corps de son compagnon. Il releva la planche sur laquelle se trouvait les tomates et les poussa dans le saladier qui contenait déjà le reste des crudités.
D’un signe de tête, il désigna les assiettes, les verres et les couverts qu’il avait laissés au bout du plan de travail.

« Tu peux mettre la table ? Je m’occuperais de tes cheveux quand tu as fini et quand j’aurais fini ce que je fais »

Et oui, Maelen avait beau être en vacances, les domestiques n’étaient pas fournis avec l’appartement.
Il allait devoir mettre la main à la pâte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t878-shaem-nazarian http://lindorm.forum2ouf.com/t908-les-aventures-de-shaem
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 26/08/2014
+ Messages : 1237
+ Orbes + Orbes : 1556
+ Âge du Personnage : 22
+ Poste occupé : Chef du Vent de la Liberté
+ Nom du dragon : Norn
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Flèche de Vent
avatar
Maelen Ortega
Message Mer 17 Juin - 17:52

Être soigneux avec ses affaires, ordonné, consciencieux n’était pas dans ses habitudes. Quelqu’un avait toujours été là pour le faire à sa place, à ramasser ses vêtements, réparer ses jouets, le coiffer, le peigner, lui choisir ses vêtements. Maelen avait pu se concentrer sur d’autres sujets bien plus futile, comme ne rien faire à longueur de journée, bouquiner, sécher les cours particuliers, courir dehors à travers les marchés.
Alors oui, il ne faisait pas attention à ce genre de chose, plutôt préoccupé pour le moment par la fin de l’année qui approchait à grand pas, par son mariage et par le fait qu’il se trouvait enfin seul avec Shaem.
S’asseyant dans la cuisine, inspirant l’odeur du gratin qui lui rappelait tant de souvenir, il haussa un sourcil quand le professeur lui demanda si il avait pensé à se coiffer ?

Non pas vraiment en fait. Marmonnant, il tira un peu sur ses longues mèches blanches et haussa les épaules : « Je devrais peut être les couper, c’est devenu plus chiant qu’autre chose ! »

Inspectant leur longueur actuelle, il grommela en se rendant compte qu’il lui arrivait jusqu’aux fesses.

« Je les avais laissé pousser pour faire comme toi à l’époque » Dit-il en fixant Shaem avant de se tourner vers les assiettes et de les prendre dans ses mains. C’était bien la première fois qu’il faisait ça, mais cela lui plaisait. Il n’était plus un Ortega, juste Maelen.
Les posant sur la table, il mit les couverts à côtés, ainsi que les verres et secoua la tête avant de jeter un coup d’œil à son amant.

Son visage était plus détendu qu’à l’ordinaire, Shaem avait toujours les sourcils froncés, comme si quelques chose le perturbait sans cesse et le ventus se faisait un plaisir de le taquiner en lui disant que sa ride du front allait s’accentuer avec le temps et qu’il ressemblerait à un vieux à l’aube de ses trente ans.

Une boule au ventre, le cœur battant, il s’avança un peu timidement vers Shaem et resta dans son dos, avant de passer ses bras autour de son torse pour se coller contre lui, sa tête reposant entre ses omoplates : « J’aimerais que chaque jour soit comme celui-ci…Chaque jour à tes côtés, aussi simplement. Je..je veux que tout le monde puisse y avoir droit.»

Posant son front contre son dos, ses mains se crispèrent dans le t-shirt du professeur et il demanda d’une petite voix : « Tu m’aimes Shaem ? Tu ne m’abandonneras plus ? Tu me le jures ? »

Comme un enfant qu’on avait trop souvent mis de côté, trop souvent abandonné, il resta là, à inspirer la douce odeur épicée du Saabi.

« Dis le moi Shaem, dis le moi…Montre-moi que tu m’aimes…Sinon…sinon je vais croire que tu me vois toujours comme un petit garçon. Et je ne suis plus un enfant. Je t’aime moi ! Je t’aime sincèrement, depuis si longtemps ! »

Déposant un baiser à travers le tissus, il bouina sa tête contre son amant et resta là, attendant, attendant….


“La révolution, c’est une tentative pour faire aboutir les rêves.”
Robert Rosenstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t850-maelen-ortega http://lindorm.forum2ouf.com/t883-le-vent-souffle
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 27/08/2014
+ Messages : 265
+ Orbes + Orbes : 1603
+ Âge du Personnage : 29 ans
+ Poste occupé : Professeur de monte dragonique
+ Nom du dragon : Arrad
+ Type de Dragon : Foudre
+ Le Don légué : Maitrise de l'électricité par les mains
avatar
Shaem Nazarian
Message Ven 19 Juin - 17:02

Bien décidé à ne pas tout céder à son amant, il fit en sorte qu’il mette la main à la pâte. Enfin il lui demanda juste de mettre la table … il y avait plus compliqué, surtout qu’il avait déjà sorti tout le nécessaire.
Enfin Maelen se prêta à l’exercice sans rechigner parlant plutôt de ses cheveux et de la raison qui l’avait poussé à les garder longs.

« Tu veux me ressembler ? En tout cas, ça ne me choque pas, ça te va bien »

Petit compliment qu’il lâcha sans vraiment y faire attention terminant de préparer l’entrée et de surveiller la cuisson du plat de sa mère. Il se redressait lorsqu’il sentit Maelen venir dans son dos et entourer sa taille de ses bras. Instinctivement, Shaem posa ses mains sur ses avant-bras, non pas pour le forcer à relâcher son étreinte, mais pour être en contact avec lui.
Il allait commenter sa première phrase, son souhait un peu irréaliste, mais Maelen continua à parler en laissant parler ses craintes cette fois. Le cœur du Saabi se serra faisant écho au mal-être de son compagnon. Il savait qu’il avait sérieusement blessé Maelen en le laissant derrière lui lorsqu’il s’était enfui avec sa famille. Il pouvait comprendre que le jeune homme avait encore peur qu’il refasse la même chose.
Mais la situation n’était plus la même.

Il allait le lui dire mais le jeune homme continua, lui demanda de lui montrer, de lui donner une preuve de son amour. Il savait ce que Maelen avait derrière la tête, il connaissait les appréhensions et les blocages du Saabi.
Oui, il pouvait encore le voir comme le petit garçon qu’il avait élevé. Et ça l’empêchait de profiter pleinement de cette nouvelle relation qui se mettait en place entre eux.

« Je ne t’abandonnerais plus Maelen … je n’en suis plus capable »

Sa famille était en sureté à présent et il ne pouvait plus se permettre de blesser le jeune homme de cette façon. Et de se blesser douloureusement par la même occasion. Maintenant qu’il l’avait retrouvé, malgré les obstacles qui se redressaient entre eux, il voulait y croire.
Desserrant doucement l’étreinte de Maelen, il se tourna et laissa remonter doucement ses doigts le long de ses bras jusqu’à ses épaules une fois qu’il lui fit face. Sa poitrine se serra face à la détresse de son « petit Maître », il était trop faible pour être capable de lui résister. Tout son être le poussait à répondre positivement à sa demande, pour qu’il ne soit plus triste, pour le rassurer … mais aussi pour laisser parler un peu ce désir qui s’était réveillé en lui.

Il avait envie de lui dire que c’était difficile pour lui. Difficile de considérer Maelen comme un amant et non plus comme le petit garçon qu’il avait élevé.
Mais il le blessait avec une telle attitude et son corps – à l’opposé de sa tête – était parfaitement prêt à passer à l’étape supérieure. Il lui avait dit qu’il l’aimait, il avait accepté que leur relation évolue, il n’avait pas fait marche arrière lorsqu’il avait appris qu’il était fiancé. Il avait fait un choix et il ne le regrettait pas.
Il n’était pas question qu’il fasse marche arrière.

Remontant l’une de ses mains sur le visage du jeune homme, il garda son regard ancré dans le sien et il se pencha. Légèrement. Maelen faisait presque la même taille que lui à présent, il avait bien grandi. Ce n’était plus un enfant. Il rapprocha son visage du sien sans rompre le contact.

« Je t’aime Maelen Ortega »

Il l’embrassa ensuite laissant parler ces sentiments qu’il avait pour lui.
Il baissait finalement les armes, il l’aimait, il ne pouvait rien faire contre ça.
Le doux baiser s’intensifia progressivement, la main du Saabi glissa sur la nuque de son amant et la seconde s’installa au creux de ses reins alors que leurs corps se plaquaient l’un contre l’autre.
Peu à peu, leurs baisers se firent moins sages, les mains un peu plus baladeuses et finalement Shaem attrapa son amant sous les cuisses. Il le porta et prit la direction de leur chambre.

Sa tête s’était tue, il était temps qu’il laisse parler son cœur … et son corps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t878-shaem-nazarian http://lindorm.forum2ouf.com/t908-les-aventures-de-shaem
vent de la liberte
+ Date d'inscription : 26/08/2014
+ Messages : 1237
+ Orbes + Orbes : 1556
+ Âge du Personnage : 22
+ Poste occupé : Chef du Vent de la Liberté
+ Nom du dragon : Norn
+ Type de Dragon : Air
+ Le Don légué : Flèche de Vent
avatar
Maelen Ortega
Message Sam 20 Juin - 13:13


Pour la dernière fois, la toute dernière fois, il allait se montrer égoïste, il n'allait penser qu'à son propre bonheur, ses propres envies. Shaem l'obsédait, il avait fait tant d'effort pour le retrouver, pour qu'il lui appartienne de nouveau, pour que son coeur ne batte que pour lui.
Alors il avait le droit d'être égoïste, exigeant, une dernière fois, une toute dernière fois.

"Je t'aime, Shaem Nazarian."

Ses lèvres s'entrouvrirent, souriant à travers le baiser, ses bras se nouant autour du cou de son amant. Il l'aimait et il n'avait plus peur de prononcer son nom. Un nom qui le ramenait des années en arrière. Un nom dur et cruel pour Shaem. Mais il savait faire la part des choses, il comprenait que Maelen n'avait rien à voir avec son père.
Il était un Ortega, mais il était l'Ortega de Shaem.

Il répondit à ses je t'aime, riant et susurrant à son oreille, sans peur et sans retenue aucune.

Maelen n'avait pas honte, il n'était pas pudique, alors il offrit ce qu'il avait garder pour le Saabi. Juste pour lui. Il grimaça, serra les dents mais ce ne fut pas bien grave, il était enfin avec Shaem.

Il y eu des larmes, mais surtout des rires cette nuit là. Des rires en pagailles alors que leurs jambes s’entremêlaient doucement. Maelen joua son rôle de capricieux jusqu'à tard dans la nuit avant de s'endormir la tête reposant sur le torse de Shaem.
Il pensa un peu à Estefenia, priant pour son bonheur, puis finalement les songes l'emportèrent.

Peu importe, peu importe tout ça, peu importe tout le reste. Cette semaine était la dernière, une pause pendant la guerre, une pause avant d'assumer ses responsabilités. Une pause de deux amoureux égoïstes.

Le soleil brilla tout les jours, Maelen fut turbulent,insatiable, amoureux, et quand il fourra ses affaires dans son sac pour rentrer, quand il posa sa main sur l'encolure de Norn qui attendait sagement aux côtés d'Arrad pour leur retour à Lindorm, il se tourna vers Shaem, il le fixa de ses grands yeux bleus et lui sourit doucement.

La parenthèse prenait fin ici, dans son cœur le Ventus espérait que d'autres moments comme celui-ci viendrait encore s'ajouter, il se fit la promesse de ne jamais laisser Shaem et que si il s'enfuyait de nouveau, il le retrouverait encore et encore.

Alors tous les deux s'envolèrent dans le ciel sans nuage, mais au loin, bien plus à l'ouest, les nuages s’amoncelaient, présage d'un futur qui s'annonçait bien plus sombre que ce qu'ils avaient tant et tant espéré....


[clos]


“La révolution, c’est une tentative pour faire aboutir les rêves.”
Robert Rosenstone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t850-maelen-ortega http://lindorm.forum2ouf.com/t883-le-vent-souffle
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Exigence et impertinence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: La Taverne du Flood :: Le Grenier de Lindorm :: Les Archives RP :: Rp V2 saison 1-