AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Convalescence chez les Kazehiro-Jung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Terra
+ Date d'inscription : 14/09/2014
+ Messages : 497
+ Orbes + Orbes : 497
+ Âge du Personnage : 18 ans
+ Année : 2ème
+ Poste occupé : Etudiant Terra
+ Nom du dragon : Akairo
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Shikigami
+ Inventaire : ▬ 1*Mémoire Parasitée
▬ 1*Larve de Cauchemars
▬ Gantelet Hyakki Yakō
avatar
Mi-Cha Jung
Message Dim 22 Fév - 11:20

La bataille était terminée…Et j’avais encore du mal à estimer le fait d’y avoir participé de bout en bout. Pourtant, assis sur les lattes de bois du couloir extérieur, le regard porté sur le jardin de bambou…Je comprenais que ce n’était pas un rêve. Car je n’avais plus l’intégralité de mon champ de vision. Car si je voyais la fontaine du bambou qui, au fur et à mesure des gouttes, fait son profond son…je n’apercevais plus la statue de jade qui rempli ce petit lac entouré de bambou. Contrairement à dans le passé. Lâchant un soupir, de la fumée quitta mes lèvres. Le froid de l’hiver est toujours là…Bien que plus doux ici qu’à Laragon.
Installé, sur mon côté droit se trouver une tasse fumante et une théière encore chaude, le tout dans son plateau. Je ne l’avais pas perçu, mais je savais que tante Amaya était celle m’ayant déposé le breuvage. Car elle avait laissé un petit origami représentant une fleur de lotus.

Lorsque ma famille eut apprit ma participation à la bataille, et le fait que j’avais une blessure irréversible. J’avais reçu l’ordre, l’obligation, de rentrer. A peine avais-je posé pieds au domaine, que j’avais dû me rendre face à Mère et Père. A genou devant eux, je m’étais incliné et j’avais raconté ce que j’avais vécu. Mon visage ayant dû rester de marbre. Et tout en ignorant mon corps qui me lançait, où la gêne induite par cette vision réduite. Un bandage s’y trouvant encore, la plaie n’étant pas finie de cicatriser. Même si, entre temps, Norito Onii-sama était venu et avait usé de son don pour fermer définitivement ma blessure. Comme si elle datait déjà de quelques années.

Tendant la main, et la refermant sur le vide, je compris que j’avais encore mal estimé la distance avec ma tasse. Il me fallut m’y prendre à trois reprises, avant de pouvoir l’attraper. Ici, dans le quartier le plus isolé de la demeure, en abord de l’autel vénérant Akairo…j’étais seul. Isolé.
La famille traitée de savoir si je devais me tourner vers le militaire. Ou si je devais choisir la voie religieuse. Père n’avait montré qu’un air froid à ma blessure, ne sachant s’il fallait l’avoir comme une preuve d’héroïsme ou de bêtise : car c’est par manque d’attention que j’ai fini ainsi. Et par un vulgaire soldat, et non un chef véritable. Suis-je digne du patrimoine des Jung ? Je l’ignore…

Aussi, lorsqu’un son se fit entendre dans mon angle mort, vins-je simplement à fermer l’œil et à demander, buvant une gorgée.


« Que puis-je pour vous ? »

Car j’imagine qu’il s’agit d’un serviteur. Père et Mère souhaiteraient-ils me voir ? Probablement. Même si mon corps est douloureux, et que mon service à écriture repose derrière moi…avec ma lettre pour Quinto-san…je devrais obéir et aller à leur rencontre s’ils me l’ordonnaient. Qu’importe ma fatigue. Car ainsi sont les règles de la maisonnée. Et je ne saurais m’y soustraire…surtout en ce jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folio-adark.voila.net/ http://lindorm.forum2ouf.com/t1014-l-equilibre-du-temps-se-fait-de-rencontres http://lindorm.forum2ouf.com/t1576-seule-la-vie-apporte-son-lot-d-experiences
Assassins
+ Date d'inscription : 13/09/2014
+ Messages : 749
+ Orbes + Orbes : 642
+ Âge du Personnage : 23 ans
+ Poste occupé : Maître renégat (Voie des loups, Aoun), Assassin
+ Nom du dragon : Apstim
+ Type de Dragon : Lumière
+ Le Don légué : Elle n'en a pas
avatar
Loreleï Jung
Message Dim 22 Fév - 19:29

Les récent évènement l’avait poussé a quitter Narthan, à quitter tout se qu’elle était entrain de faire. Même les entrainement d’Orléane pour pousser, loin, plus loin, dans un endroit ou elle avait osé crié, hurlé, frappé du point sur la table la dernière fois qu’elle était venu. Car ainsi, peut être, avait elle était entendu. Peut être avaient-ils compris qui elle était et qui elle ne serait jamais ?

Oui, elle était a Wuweishu… Son berceau paternel. Elle avait profiter du voyage en Aeria pour aller voir son père, lui dire que tout aller bien. Sa mère était avec lui d’ailleurs, en Aeria pour prendre un peu de temps, loin de tout se qu’il s’était passé, loin de l’école et très certainement pour vendre ses oeuvres connu de la noblesse Aerienne.
Puis ainsi, elle était rentré à Narthan, pour repartir en apprenant se qu’il s’était passé à Lindorm. Là, elle avait demandé à un ami dragonnier de l’emmener à Laragon son dragon assez grand pour supporter Apstim en plus d’elle.

Elle avait eu peur pour Mi-cha, pour son petit frère de coeur. Elle l’avait sentit en Danger, mais une fois sur place, elle avait réussi a se tenir informé, il était à Wuweishu. Rassuré elle avait alors prit cette direction.
Et la voilà. En Kimono pour passer inaperçu, la voilà devant cette grande bâtisse. Entre ses murs qu’elle connaissait maintenant presque par coeur.
Ecoutant les membres de cette famille, écoutant les gardes surveillant, elle cru comprendre que l’objet de sa visite était dans un coin reculé de la demeure, loin de tout, prêt d’Akairo par le coeur. Apstim avait trouvé un autre chemin alors qu’elle se fondait dans la masse, elle passait les terrasse d’un pas agile, d’un pied léger, elle arrivait finalement à bon port sans aucune alerte.

Là, elle approchait de son pas discret, fronçant les sourcils. Elle était dans son champs de vision pourtant, il aurait du la reconnaitre, sourire, pleurer, lui hurler dessus, mais pas utiliser ce ton si solennel et froid, elle était sa cousine, pas sa servante personnel. Même si sa mère était une roturière elle était de sang noble et le protocole, qu’elle ne respectait pas, devrait normalement lui devoir plus de respect.

Soupiran silencieusement, elle prenait place à côté de lui, sur le genoux, Kimono parfaitement posé, sans plie.
Doucement elle regardait le jardin, naissance cette instant au silence et à la paix.

- Otanjobi Omedeto.

Dit elle simple, aussi droite qu’il pouvait l’être, oui, elle savait pour Lindorm. Elle savait se qu’il s’était passé, elle savait qu’il y était, elle savait qu’il était blessé, mais ça elle voulait le voir de ses propres yeux. Si elle avait été là, ce ne serait jamais arrivé, elle l’aurait couvert et il ne serait pas blesser ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
+ Date d'inscription : 14/09/2014
+ Messages : 497
+ Orbes + Orbes : 497
+ Âge du Personnage : 18 ans
+ Année : 2ème
+ Poste occupé : Etudiant Terra
+ Nom du dragon : Akairo
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Shikigami
+ Inventaire : ▬ 1*Mémoire Parasitée
▬ 1*Larve de Cauchemars
▬ Gantelet Hyakki Yakō
avatar
Mi-Cha Jung
Message Jeu 12 Mar - 23:33

Les bruits de pas se rapprochèrent. Mais je restais stoïque. On devait lui avoir demandé de me glisser une missive. Après tout, les « serviteurs » n’ont pas le droit de nous parler. Et à peine de nous regarder. Et il n’est pas vraiment permis de leur accorder de l’attention. Car montrer des sentiments ou gestes d’affection pour quelqu’un d’inférieur peu se payer cher à la Cour. Alors, je restais stoïque.
Pourtant, le bruissement d’un kimono qu’on ajuste me fit hausser un sourcil. C’est alors qu’une voix que je ne connais que trop bien résonna. Une voix qui me fit sursauter, et me tourner brusquement dans sa direction.

L’œil écarquillé, je détaillais celle que je voyais. Elle semblait en forme. Et parfaitement à son aise dans les atours Wushei. Mon geste ayant été brusque, je ne pus voir que j’avais renversé ma tasse. Et seule la chaleur de l’eau bouillante me permettait de savoir ma manche humide. Mais peu m’importait, j’avais de la surprise dans mon œil visible. L’autre sous le bandage…


« Lily Onee-chan ? Nande ? Doshite ? »

Comment ? Pourquoi ? Mon…anniversaire ? Mais…
Me reprenant, clignant de l’œil, je me redressais subitement. Mes muscles me tirant, j’eu une grimace de douleur. Saisissant son bras, je murmurais :


« On ne peut pas parler ici. Viens. »

Je sais que je manque à toutes mes manières. Mais je sais ce qu’elle a fait. Père et Mère m’en ont informé, et cela a bien fait du bruit. Alors, s’ils la trouvent ici…Un frisson me parcours. Et je me fiche d’avoir les pieds dans la neige du jardin. Je nous emmène dans la forêt de bambou. La connaissant par cœur. Ceci, jusqu’à arriver à un petit temple. Un calme, exilé de tout. Nous y faisant entrer…on peut voir les cordes saintes. Et les parchemins sacrés. Le tout, entourant une coquille brisée. Les restes de l’œuf de mon allié : Akairo. Son lieu de naissance. L’autel à son égard.

Reprenant mon souffle, je m’asseyais sur le sol froid de latte de bambou. Lui faisant un sourire triste, j’ajoutais :


« Les murs ont des oreilles, là où j’étais. Ma tante devait veiller, et si elle nous aurait caché un temps…elle n’aurait put mentir si Mère avait d’autres oreilles. Ici, personne n’a le droit de venir. Ce serait mettre Soumei-dono, et Akairo-kun en colère. »

Passant ma main dans ma nuque, je ressentais une douleur à la tête de cette course. Ceci alors que les divers breuvages pour mes blessures étaient encore dans mon sang. Des breuvages qui rendent un peu patraque, je dois bien l’avouer moi-même.

« Merci…Mais, pourquoi prendre le risque de venir ici ? Mon anniversaire n’est pas quelque chose qui mérite tant de risques ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folio-adark.voila.net/ http://lindorm.forum2ouf.com/t1014-l-equilibre-du-temps-se-fait-de-rencontres http://lindorm.forum2ouf.com/t1576-seule-la-vie-apporte-son-lot-d-experiences
Assassins
+ Date d'inscription : 13/09/2014
+ Messages : 749
+ Orbes + Orbes : 642
+ Âge du Personnage : 23 ans
+ Poste occupé : Maître renégat (Voie des loups, Aoun), Assassin
+ Nom du dragon : Apstim
+ Type de Dragon : Lumière
+ Le Don légué : Elle n'en a pas
avatar
Loreleï Jung
Message Lun 8 Juin - 18:55

Elle souriait à sa réponse, quelque soit cette dernière, quelque soit ce qu’elle voulait lui dire, cette petite bouille a peine adulte la faisait fondre, elle l’aimait comme un petit frère mais elle devait briser le lien si particulier qui les unissait.
Alors quand il saisissait sa main, quand il lui faisait traverser la forêt pour arriver à l’oeuf, quand elle regardait la merveille, elle ne pouvait que sourire, lorgnant Apstim de loin.

Il expliquait alors pourquoi cette fuite, pourquoi cette ballade, amusant la douce demoiselle, caressant du regard ce jeune homme maintenant borgne.
Douce, tendre elle caressait sa joue, puis sa nuque, l’attirant contre elle dans une étreinte pleine de douceur et de tendresse.
C’était compliqué, difficile, extrême, mais elle ne pourrait pas agir sans s’inquiété si il était toujours lié à elle par un quelconque lien.
Alors elle le briserait.

Neh, Mi-cha, je t’aime comme un petit frère, je ne suis pas venu pour ton anniversaire, mais pour te voir une dernière fois. Je doit te dire a… Au revoir. Pour ta protection, pour ton futur. J’ai fait des choix qui me demande de ne plus venir ici…

Ses lèvres sur son front, son corps, qu’elle dépassait à peine contre le sien, elle souriait doucement, déposant un dernier baisé, avant de lui sourire, elle lui ébouriffait les cheveux avant de le serrer une dernière fois contre elle.

Daisuki Otôto. Je veillerais toujours sur toi dans les ombres.

Lui faisant un croche patte bien précis pour qu’il ne se blesse pas plus, elle sautait finalement sur le dos d’Apstim, se dernier s’étant approché pour éviter qu’elle ne perde du temps. Douce, tendre elle lui lancer un dernier sourire radieux. Lui laissant un dernier souvenir avant de partir dans la pénombre de la forêt, disparaissant tel un fantôme, comme un rêve éveillé.
Laissons à noté, elle lui avait laissé son Kimono.

(Clos pour moi, merci et désolé du retard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
+ Date d'inscription : 14/09/2014
+ Messages : 497
+ Orbes + Orbes : 497
+ Âge du Personnage : 18 ans
+ Année : 2ème
+ Poste occupé : Etudiant Terra
+ Nom du dragon : Akairo
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Shikigami
+ Inventaire : ▬ 1*Mémoire Parasitée
▬ 1*Larve de Cauchemars
▬ Gantelet Hyakki Yakō
avatar
Mi-Cha Jung
Message Mer 17 Juin - 9:31

Je ne compris pas réellement cette action. Pourquoi sa main vint-elle dans ma nuque, après ma joue ? Mon oeil était interrogatif...Et son geste brusque me fit partiellement me lever, tournant ma tête migraineuse, alors qu'elle me prenait dans ses bras. Mon corps vint à se raidir, et mes joues à rougir : mais, mais...Pourquoi tant de démonstration ?
Sa voix était un murmure, et ses mots étaient difficiles à entendre. "Au Revoir" ? On dirait plutôt "Adieu". Des choix...Oui, comme moi. J'ai choisit de suivre le destin que la famille m'impose : elle a choisit l'opposé quitte à être considérée en paria par le clan Jung. Une force qui refuse ses honneurs, et les devoirs inhérent à son rang, à ses droits supérieurs.

Je ne répondis rien, j'avais juste l'oeil triste alors qu'elle m'embrassait le front. Lorsque nous fûmes séparé, je voyais son regard et la peine qu'elle éprouvait. Dans le mien, de la compréhension et de l'acceptation. J'eu un petit sourire à son protectorat : ma tante et elle en amie des ombres que je ne peux voir et saisir ? C'est triste, douloureux, mais cela me remplit au fond d'une joie délicate.


"Je te ferais honneur, Lili Onee-chan." Lui répondis-je, alors qu'elle me remettait en position assise d'un croche-patte agile. Ceci tout en disparaissant avec un sourire plus radieux que jamais.
Son corps se fondant dans la forêt de bambou, pour y disparaître. Seul son kimono attestait de son passage...


"Nous verrons où irons les choses, car c'est la volonté de la Nature..." Murmurais-je, Akairo se glissant prés de la porte par où elle était partie. Ronronnant doucement comme pour acquiescer. Me levant, je m'en allais retourner à mon courrier...caressant mon allié, lui offrant cette touche d'affection qu'il désirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folio-adark.voila.net/ http://lindorm.forum2ouf.com/t1014-l-equilibre-du-temps-se-fait-de-rencontres http://lindorm.forum2ouf.com/t1576-seule-la-vie-apporte-son-lot-d-experiences
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Convalescence chez les Kazehiro-Jung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: La Taverne du Flood :: Le Grenier de Lindorm :: Les Archives RP :: Rp V2 saison 1-