AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Le prince et son sujet [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Terra
+ Date d'inscription : 03/01/2015
+ Messages : 115
+ Orbes + Orbes : 364
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Année : 3ème
+ Nom du dragon : Wivine - Végétal
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Parasite - par toucher il puise dans les réserves énergétiques d'un autre
avatar
Tayeb A. El Yakine
Message Mer 17 Juin - 13:41

Comme souvent dans la semaine, Tayeb commençait la journée par un petit entraînement.
Ils avaient des cours pour apprendre le maniement des armes et ils avaient l’athlétisme pour se maintenir en forme. Mais le jeune Saabi estimait que ce n’était pas suffisant. Il avait besoin de s’entretenir tous les jours, il s’entraînait donc de son côté les jours où ils n’avaient pas athlétisme.
Sa jambe était finalement guérie et il avait donc repris la course à pied pour pouvoir renforcer sa jambe et retrouver son endurance.

Ce matin n’échappait donc pas à la règle.
Wivine n’avait pas quitté le nichoir, elle savait son dragonnier en sécurité dans l’enceinte de l’Académie et il n’avait pas besoin de lui. Il avait été courir autour du lac, vêtu d’un ample short et d’un tee-shirt. Alors que l’Académie commençait à s’éveiller, il termina progressivement sa course en revenant par l’arrière cour. Il n’était plus très loin de la fin de son parcours lorsqu’il se rapprocha progressivement d’un autre coureur.

De part sa silhouette, son allure et ses habits, il semblait être en garçon. Il lui tournait le dos et une étrange sensation parcourut le Saabi à la vision des cheveux plutôt courts d’un noir profond de son camarade. L’avait-il déjà croisé ? C’était fort possible après presque trois années passées au sein de l’Académie.
Poussé par cette impression de déjà-vu, Tayeb allongea sa foulée, sa respiration s’accéléra légèrement en conséquence et il rattrapa progressivement cette silhouette qui lui semblait familière. Après quelques efforts supplémentaires, il parvint à le dépasser jetant un rapide coup d’œil au passage afin d’essayer de reconnaître l’autre coureur.
Son regard dorée croisa les grands yeux bleus de l’autre coureur.

Et il trébucha.

« Bordel de merde »

Le juron passa ses lèvres alors qu’il perdait son équilibre, se rattrapa sur sa jambe encore un peu sensible qui se déroba sous lui et il s’étala sur le franc. Heureusement ils étaient encore sur l’herbe, ça amortit sa chute et Tayeb resta immobile quelques secondes priant pour que personne dans l’Académie n’ait eu l’idée de regarder par la fenêtre à ce moment-là.
Il se redressa ensuite bien vite, honteux de s’être doué en spectacle de cette façon et il reporta son attention sur celui qui venait de le déstabiliser.

Avait-il bien vu ?


Spoiler:
 


Dernière édition par Tayeb A. El Yakine le Dim 5 Juil - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1549-tayeb-aileen-el-yakine
Tenebrae
+ Date d'inscription : 18/05/2015
+ Messages : 51
+ Orbes + Orbes : 31
+ Âge du Personnage : 23 ans
+ Année : 1ère
+ Nom du dragon : Kiya
+ Type de Dragon : Ténèbres
+ Le Don légué : Empathie inversée
avatar
Seryan Draes
Message Lun 22 Juin - 8:12

Seryan se figea instantanément dans sa course et sa bouche forma un grand « o ». Cela faisait au moins quatre, si ce n'est pas cinq ou plus qu'il n'avait pas croisé ce regard-là. Une éternité que l'académicien n'avait pas contemplé les iris dorés de son prince, à présent écarquillés et comme dubitatifs de le constater présent, ici, en chair et en os à Lindorm. Le trouble de son souverain était palpable et cela eut le don de le mettre tout aussi mal à l'aise.

Il en avait les mains moites et la gorge serrée, sans parler de l'appréhension qui tissait sa maison dans le creux de son estomac. Le dragonnier du se faire violence pour cacher le brin d'anxiété qui menaçait de passer sur le bout de ses lèvres. Un fantôme du passé, c'était ce que représentait Tayeb A. El Yakine. Il se mit instinctivement à fuir ses prunelles de panthère. On eut dit un enfant pris en faute et en fait, il se faisait lui-même l'effet d'une souris blanche face à un gros chat.

-Hum...-entama-t-il, incertain de trouver les bons mots pour s'exprimer.

Valait-il mieux ignorer Tayeb? Passer son chemin comme si de rien était pourrait néanmoins relever d'un crime de lèse-majesté et la dernière chose que voulait Seryan, c'était des ennuis. Il releva le visage, constatant avec discrétion et en coin les bénéfices que le temps avait offerts à son ancien rival. L'adolescent chétif avait laissé place à un jeune homme musclé, aux épaules plus larges et au visage plus pointu.

Toutefois, si les rondeurs de l'enfance avaient quitté ce faciès bronzé, le rouge de sa chevelure restait toujours aussi vif que dans ses souvenirs, comparable aux brûlantes flammes des dragons cracheur de feu de Narthan. Du temps où il allait chercher sa mère au palais, il n'avait pas été rare de croiser Tayeb en compagnie de sa jumelle, Safa, une jolie petite fille à qui, il avait, semble-t-il, tapé dans l'oeil. Une attention qu'il avait beaucoup appréciée à l'époque, en humble fils de servante.

-Cela faisait longtemps, votre altesse. -lâcha-t-il finalement.-

C'était suffisamment polie pour marquer la distance, mais pas non plus inamical. Après tout, il ne savait pas exactement sur quel pied danser avec Tayeb, alors il préférait de loin lui laisser les rênes et le choix d'entamer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
+ Date d'inscription : 03/01/2015
+ Messages : 115
+ Orbes + Orbes : 364
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Année : 3ème
+ Nom du dragon : Wivine - Végétal
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Parasite - par toucher il puise dans les réserves énergétiques d'un autre
avatar
Tayeb A. El Yakine
Message Mer 24 Juin - 15:55

Son impression de déjà-vu était justifiée.
Alors qu’il se redressait avec hâte, les souvenirs du fils d’une des servantes du palais lui revenaient en mémoire. La silhouette et les traits de l’adolescent vinrent se superposer aux traits du jeune homme qui se tenait à présent devant lui … à Lindorm.
Frottant distraitement son flanc pour faire disparaître les traces de sa chute, il jeta quelques coups d’œil à Seryan qui semblait hésiter en le reconnaissant. Il fuit son regard avant d’observer son corps. Visiblement, de la même façon, le jeune homme devait remarquer les changements depuis l’adolescence.

Et finalement, le jeune homme le salua. Très poliment tirant un léger tic nerveux à Tayeb qui frotta son nez brièvement froncé. Il le replongeait des années en arrière, lorsqu’ils étaient tout deux adolescents et qu’il le croisait dans les couloirs du palais.
On ne pouvait pas vraiment dire qu’ils s’étaient toujours bien entendus … bien au contraire. Malgré leur différence de statut social, Tayeb avait considéré Seryan comme un rival à partir du moment où ce dernier avait rencontré son dragon … alors que lui faisait choix blanc dans sa quête. Ajouté à ça, le fait que Safa, sa si précieuse jumelle, sa moitié, s’était un peu trop entiché du garçon à son goût. Tayeb, avec son mauvais caractère, avait pris ça pour une offense personnelle.

« Pas besoin de m’appeler comme ça » Il laissa retomber sa main continuant à le fixer « Pas ici »

Même au palais, il ne cherchait pas vraiment à ce qu’on l’appelle de la sorte. Il était un prince, certes, l’un des fils du défunt sultan de l’ancienne Khi-Saabi. Ce n’était pas rien, ici à Lindorm, il ne voulait pas que son statut influe sur sa scolarité. Il ne voulait pas d’un respect feint, d’une situation privilégiée ou quoi que ce soit du même genre.

Alors que ses souvenirs communs avec Seryan lui revenaient progressivement en tête, il sentit une colère légère mais certaine gonfler en lui. Bon sang, il avait réussi à surpasser le jeune homme en intégrant Lindorm … chose qu’il venait de faire. Et bêtement cela l’énervait.

« Je ne m’attendais pas à te trouver ici. A Lindorm » Plus ou moins immobile, il garda le dos bien droit, bien équilibré sur ses pieds malgré sa cuisse qui le lançait un peu à cause de sa chute « Je ne savais pas que tu voulais devenir dragonnier »

Un reproche ?
Pas vraiment, sa rancœur était simplement tenace en ce qui concernait Seryan.

« Ҫa fait longtemps que tu es arrivé? »

Ce n’était pas forcément très poli de sa part de l’interroger d’une telle façon, mais il préférait satisfaire sa curiosité plutôt que de laisser la colère s’insinuer un peu plus en lui.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1549-tayeb-aileen-el-yakine
Tenebrae
+ Date d'inscription : 18/05/2015
+ Messages : 51
+ Orbes + Orbes : 31
+ Âge du Personnage : 23 ans
+ Année : 1ère
+ Nom du dragon : Kiya
+ Type de Dragon : Ténèbres
+ Le Don légué : Empathie inversée
avatar
Seryan Draes
Message Ven 26 Juin - 5:01

Un vent léger se mit à souffler et termina de sécher le peu de sueur qui lui collait à la peau. Seryan se raidit. Le flot de questions qui s'échappaient des lèvres de Tayeb sonnaient comme autant d'accusations et il ne savait pas comment répondre sans paraître trop agressif. A une époque, il aurait eu une certaine ferveur, il se serait vanté et n'aurait pas hésité à provoquer son prince dans le seul but de lui prouver qu'il était tout aussi, voir meilleur que lui en dépit de ses origines modestes. Seryan n'avait jamais caché sa soif d'aventures, ses grandes ambitions et son caractère de battant. Tayeb avait été son rival idéal, le garçon à surpasser ou plus exactement la personne à impressionner.

-Je ne suis pas sûre que cela te regarde. -lâcha-t'il finalement.-

Il avait tâché d'être le plus poli possible bien qu'il avait abandonné les honorifiques et le vouvoiement de mise. Il se passa une main dans la nuque, gênée. Aux premiers abords la question de Tayeb n'avait rien de méchant, cependant pour Seryan c'était plutôt honteux d'admettre qu'il n'était là que depuis un mois. Il aurait du entrer à Lindorm il y a déjà plusieurs années. Il ne pouvait donc s'empêcher de se demander si le roux prendrait ça pour une démonstration de son incompétence ou de sa faiblesse. Un frisson le parcouru et l'image de son défunt frère lui revint brusquement en tête, sans prévenir. Le cœur du dragonnier se serra. Il se rappela soudainement que de toute façon, il n'avait rien, absolument rien qui puisse justifier un soupçon d'orgueil.

-Enfin, si tu tiens à le savoir, je suis arrivé ici il y a à peine un mois et j'ai toujours voulu devenir dragonnier.

Il hésita, puis rajouta.

-Tu devrais aller faire vérifier ta jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
+ Date d'inscription : 03/01/2015
+ Messages : 115
+ Orbes + Orbes : 364
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Année : 3ème
+ Nom du dragon : Wivine - Végétal
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Parasite - par toucher il puise dans les réserves énergétiques d'un autre
avatar
Tayeb A. El Yakine
Message Lun 29 Juin - 14:42

Safa n’aimait pas celui que Tayeb devait lorsqu’il était en présence de Seryan. D’un rival.
Même s’il n’aimait pas que le jeune homme lui serve du « mon altesse » ou « mon prince » à tour de bras, s’il voulait qu’il s’adresse à lui normalement, il gardait toujours une petite attitude supérieure par rapport au garçon.
Tayeb n’était pas du genre à profiter de sa position au sein du palais donnant des ordres à tour de bras et imposant sa volonté aux autres. Il n’avait jamais considéré leurs servants et servantes comme des « êtres inférieurs ».
Et pourtant en présence de Seryan, il avait besoin de se sentir supérieur.

Il se permit donc de lui poser des questions qu’il n’aurait pas posées à un autre élève ou même à un autre fils de servante. Sa façon de demander les choses auraient certainement été différente, il aurait été moins intrusif.
Autant dire qu’une telle attitude ne put que réveiller la méfiance de Seryan qui se braqua un peu lui répondant par la négative. Tout en restant poli. Et Tayeb sentit la colère s’insinuer sournoisement en lui. Il se vexait assez facilement et d’autant plus face à ce garçon qu’il considérait comme un rival.

Mais Seryan sembla finalement revenir sur sa décision lui apprenant qu’il avait intégré Lindorm il y a de ça un mois … soit un peu plus de deux ans et demi après lui. Cette petite satisfaction qui ne fit pourtant pas naquit un sourire sur les lèvres du Saabi. Après tout, pourquoi Seryan avait-il mis autant de temps à intégrer Lindorm ? Lui qui avait pourtant rencontré son dragon bien avant que Tayeb rencontre le sien.
Il aurait certainement posé la question, d’une façon plus ou moins détournée, si le jeune homme n’avait pas enchaîné sur un sujet qui fâche.

« Je sais comment va ma jambe, et ça va très bien ! »

Encore cette foutue habitude qui le poussait à ne pas vouloir se montrer faible face à son rival.
Ҫa y était sa jambe allait enfin mieux et il fallait qu’elle lui fasse brièvement faux bond pile poil lors de ses retrouvailles avec Seryan.
Parfait timing …
Il se retint de se masser la cuisse restant le dos bien droit en fixant Seryan comme s’il le provoquait de le contredire. Il n’allait certainement pas lui parler de l’attaque de Lindorm et de cette foutue blessure qui l’avait empêché de se battre jusqu’au bout. Bon sang, Zaïm aurait eu honte de lui s’il l’avait vu.

Il hésita quelques instants entre reprendre sa course pour s’éloigner le plus loin possible de l’élément perturbateur et rester pour ne pas céder à la solution de facilité.
Toujours bien campé sur ses deux pieds, il sembla hésiter son regard passant de Seryan à l’Académie alors que son esprit effleurait brièvement celui de sa dragonne à l’écoute des émotions qu’elle sentait naître en lui.

« Et bien … bon courage pour la formation »

Il aurait pu lui proposer son aide, au cas où, après tout lui se trouvait dans la fin de sa troisième année. Mais Seryan aurait très certainement pris sa proposition pour une provocation, alors il s’abstint restant un peu con devant lui se retenant encore de tourner les talons.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1549-tayeb-aileen-el-yakine
Tenebrae
+ Date d'inscription : 18/05/2015
+ Messages : 51
+ Orbes + Orbes : 31
+ Âge du Personnage : 23 ans
+ Année : 1ère
+ Nom du dragon : Kiya
+ Type de Dragon : Ténèbres
+ Le Don légué : Empathie inversée
avatar
Seryan Draes
Message Lun 29 Juin - 18:19

« Je sais comment va ma jambe, et ça va très bien ! »

Soudainement, un gout amer lui monta à la gorge. Seryan ravala sa salive. Dans le fond de son ventre un soupçon de colère s'agita et il manqua de froncer les sourcils. Tayeb avait-il toujours été aussi fier et têtu ? Il se rappelait brusquement de ce qui l'irritait à ce point chez le jeune homme. Cette incapacité qu'il avait à voir ses propres faiblesses et sa façon de tenir tête à tout le monde. Cette espèce de bravoure sans sens et dérisoire qui avait été aussi la sienne. C'est le besoin constant de "se" prouver à la terre entière qui avait indéniablement provoqué la mort de son frère. Il ne supportait pas de retrouver ce trait de caractère chez quelqu'un d'autre, encore moins quand c'était Tayeb. Pendant une minute, Seryan crut voir son propre reflet se superposer à celui de son prince. Il en était bouche-bée, presque paralysée. Ses paumes devinrent moites et il se passa une main dans les cheveux, totalement exaspéré. Il aurait dû passer sa route, tracer tout droit et ne jamais adresser la parole à Tayeb quitte à se faire taper sur les doigts. Parce que maintenant, il savait qu'il n'allait pas partir. Il ne pouvait juste pas. Pas après que le dragonnier ait dit ses paroles, pas avec la colère qui grondait en lui.

« Et bien … bon courage pour la formation »

Son regard bleu se mit à scruter, glacial, son ancien rival. Le calme avant la tempête, une expression dont Seryan aurait pu être l'allégorie en cet instant. D'un mouvement leste, il s'approcha. Son pas fluide était aussi silencieux que ceux des loups. Il était à ce point discret dans sa manière d'être. On l'avait déjà complimenté là-dessus. S'il n'avait pas la carrure d'un combattant de première ligne, il se promettait à une brillante carrière d'espion. Une minute, c'est ce qu'il suffit à sa main pour trouver l'épaule de Tayeb et ses lèvres son oreille. Son souffle chaud en effleura le lobe bronzé. Alors qu'il touchait le garçon et réduisait à presque rien une distance qu'il avait toujours maintenue avec respect, l'académicien ne put s'empêcher de noter que Son Altesse sentait bon. Un parfum un peu sauvage que n'avait nullement altéré la sueur. Il se surprit étrangement à l'apprécier et se demanda s'il s'agissait oui ou non de son odeur naturelle.

-Tayeb....-Il susurra le prénom tel un secret et dans un même temps fit un brio croche-patte à ce dernier. Seryan s'abbaissa aussitôt pour être à la hauteur de celui qu'il venait de renverser. Ses phalanges se posèrent sur le menton du prince et peu importe si le geste était profondément offensant, il obligea celui-ci à le fixer. Désormais, ils étaient si près que leurs nez se frôler légèrement. C'était ce qu'il avait trouvé de mieux pour que le borné dragonnier l'écoute à coup-sûr.

-Ta fierté ne vaut rien si tu es mort. Tu en as conscience au moins ? Je crois tu as besoin que je remette les pendules à l'heure. Ton égoïsme pourrait faire tuer quelqu'un. Je t'emmène à l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
+ Date d'inscription : 03/01/2015
+ Messages : 115
+ Orbes + Orbes : 364
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Année : 3ème
+ Nom du dragon : Wivine - Végétal
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Parasite - par toucher il puise dans les réserves énergétiques d'un autre
avatar
Tayeb A. El Yakine
Message Lun 29 Juin - 21:49

Tayeb était une sorte de lion, c’était ce que Safa lui avait dit un jour.
Il possédait une fierté certaine, même s’il n’était pas le pire de la fratrie, il ne la mettait pas vraiment en avant mais elle se réveillait très rapidement lorsque l’on venait le titiller. Lorsqu’il était blessé, il préférait s’isoler pour lécher ses blessures dans son coin plutôt qu’aller demander de l’aide.
A sa façon, il était également territorial … avec ceux qu’il aimait. Il ne fallait pas qu’un garçon, autre qu’un de leur demi-frère, n’approche trop près de Safa, il ne le supportait pas. Elle était sienne, et même s’il savait qu’un jour elle deviendrait la femme de quelqu’un … il ne préférait même pas imaginer une telle éventualité.
Une sorte de lion … parce qu’il était également susceptible. A la manière d’un enfant capricieux, il s’énervait rapidement lorsqu’il n’arrivait pas à faire ce qu’il souhaitait faire ou lorsqu’on touchait à sa fierté.

Alors lorsque Seryan le prit de haut – ce fut tout du moins le ressenti de Tayeb – en l’informant que sa jambe avait besoin de soin, le Saabi avait été piqué au vif. Il avait réagit de la manière dont il savait si bien le faire : en s’énervant. Il lui fit clairement comprendre que ce n’était pas ses affaires et il se retrouva un peu bête ensuite, ne sachant plus quoi faire. Alors il opta pour la solution de facilité, il fit en sorte de tuer dans l’œuf cette conversation qui s’amorçait.
Il bredouilla une quelconque politesse pour lui faire comprendre qu’il s’en allait, mais visiblement Seryan ne vit pas les choses de la même façon.

Tayeb s’apprêtait à tourner les talons prêt à reprendre sa course pour rejoindre les portes d’entrée de l’Académie qu’il cherchait à apercevoir d’où il se trouvait, lorsqu’une main se posa soudainement sur son épaule le faisant sursauter.
Bon dieu, il ne l’avait pas entendu se rapprocher !
Le cœur du Saabi s’affola lorsqu’il sentit la chaleur du corps de Seryan si proche du sien et qu’un frisson coupable lui remonta le long du dos lorsqu’il sentit son souffle chaud contre son oreille et son prénom passer ses lèvres.
Cela lui rappela une discussion qu’il avait pu avoir avec sa sœur et la colère reprit ses droits sur son corps.

« Bordel, qu’est-ce que tu … »

Il se tendit, mais n’eut pas le temps de réagir car déjà le jeune homme l’envoyait au sol. Il ne lui fit pas de mal, mais l’égo du Saabi en prit un sacré coup. Et ce n’était pas fini puisque Seryan l’avait suivi dans sa chute, s’installant à côté de lui et tenant fermement son menton pour l’obliger à le regarder.
Au moins cette stratégie eut le mérite d’attirer l’attention du Saabi sur les paroles du jeune homme. Il l’écouta critiquer sa fierté, lui dire qu’il devait lui remettre les pendules à l’heure sinon il pourrait tuer quelqu’un et il conclut en annonçant qu’il l’emmenait à l’infirmerie.

Autant d’informations que le Saabi eut du mal à lier entre elles, d’autant plus que la proximité avec Seryan le perturbait. Ses doigts sur le menton le brûlaient, d’une manière aussi agréable que désagréable l’empêchant de comprendre réellement le sens de ses paroles, enfin surtout cette histoire de personne morte.
Il délirait complètement !!
Cette pensée sembla enfin le réveiller et d’un geste brusque il ne lui balança pas son poing dans la figure comme il aurait souhaité le faire, mais il lui saisit le poignet serrant ses doigts pour lui faire lâcher prise. Il garda son poignet entre ses doigts tout en se redressant frôlant brièvement son nez du sien avant que Seryan ne redresse le haut de son corps à son tour.

« Non, mais pour qui est-ce que tu te prends ?!! »

Il n’avait pas l’habitude d’être malmené de la sorte.
A Lindorm, soit on l’ignorait, soit on se moquait de lui en le traitant de fils à papa. Si on posait la main sur lui, c’était pour lui rendre un coup qu’il avait déjà donné, mais pas pour essayer de lui faire la leçon de cette façon.
La colère avait enflée à l’intérieur du Saabi rendant son don fébrile mais pas encore incontrôlable, la chaleur de Seryan se diffusait encore contre sa paume empêchant la colère de prendre le contrôle de son corps.

« Je n’ai pas de leçon à recevoir, encore moins de ta part. J’ai été blessé lors de l’attaque de l’Académie, ma jambe va beaucoup mieux aujourd’hui. Si tu n’avais pas déboulé de nulle part, je n’aurais pas eu cette … faiblesse »

Cet aveu accentua sa colère et la colère prit finalement le dessus.
La maîtrise de son don lui échappa et il sentit soudainement l’énergie du garçon passer dans son corps. Il le repoussa alors brusquement se redressant en vitesse sur ses pieds, sa jambe faiblissant légèrement avant qu’il ne reporte son poids sur la seconde.

« Ecarte-toi de moi maintenant avant que je te rende aussi faible qu’un gamin »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1549-tayeb-aileen-el-yakine
Tenebrae
+ Date d'inscription : 18/05/2015
+ Messages : 51
+ Orbes + Orbes : 31
+ Âge du Personnage : 23 ans
+ Année : 1ère
+ Nom du dragon : Kiya
+ Type de Dragon : Ténèbres
+ Le Don légué : Empathie inversée
avatar
Seryan Draes
Message Mar 30 Juin - 4:44

Lorsque Tayeb le repoussa, Seryan eut un haut le coeur léger. Il s'était senti brusquement vidé. Le jeune homme porta une main à son corps et inspira un grand coup, histoire de calmer ses nerfs que le prince mettait avec brio à vif. Tayeb avait toujours eu le don de le faire sortir de ses gonds. Même maintenant, alors qu'il avait énormément gagné en patience et en sagesse, il se sentait furieux. Ce regain d'émotion avait d'ailleurs eu le don de perturber le long sommeil de son dragon.
Kiya extrêmement sensible à ce changement d'humeur, s'agitait. La couleur de l'inquiétude teinta l'esprit de Seryan et il dû faire tous les efforts du monde pour se calmer et rassurer intérieurement son compagnon d'armes. Encore un peu et celui-ci sortirait dehors malgré la menace du soleil et ses rayons aveuglants. Plutôt que de ravaler, il préféra néanmoins reporter sa froide fureur sur celui qui lui tenait tête.
-Pas de leçon à recevoir, hein ? Ce n'est pas parce que tu es mon prince que je vais mâcher mes mots. C'est vrai, je ne suis certainement pas le plus érudit des guerriers, mais je sais reconnaître un problème quand j'en vois un.

Il se rapprocha sans attendre. La distance à nouveau réduite, Seryan retrouva le parfum du prince, perturbant, et la proximité de son corps qui, un peu plutôt déjà, l'avait fait frissonner. Il lui donnait littéralement la chair de poule. Les sourcils froncés, le brun n'hésita pas à prendre le poignet de Tayeb entre ses doigts, dans une copie conforme du geste qu'avait exécuté ce dernier auparavant. C'était une provocation et il ne le cachait nullement. Il n'avait pas peur de ce que celui-ci pourrait bien lui faire subir. Cela ne lui enlèverait ni sa détermination, ni sa persistance et il n'était pas assez orgueilleux, ou plus assez orgueilleux, pour se sentir contrarié à l'idée d'être ridiculisé par le don de son ancien rival.
Le contact de leurs peaux laissa son ventre étrangement tordu. Il retrouva cette sensation agréable de picotement et pinça les lèvres incapable de reconnaître ça pour ce que c'était vraiment, soit un brin d'attirance. À la place, il mit ça sur le compte de la rage.

-Vas-y, si tu penses que j'ai tort. Je t'en prie, fais moi ce que tu veux ! J'en ai strictement rien à faire. Simplement laisse-moi te dire que prince ou pas, si tu dénies cette faiblesse tu seras un fardeau par les autres. Si, demain, tu fais équipe avec quelqu'un et que ta jambe te lance tu comptes te pavaner en assurant à la terre entière que tout va bien ?! -Il continua, virulent-Mais bon sang, descend de ton pied d'étale ! Je ne te traite pas d'invalide, je te dis de t'assurer que ta blessure en reste à ce stade. Un moment de faiblesse en plein combat et c'est ton adversaire qui aura ta tête ou celle de ton dragon. Il vaut mieux prévenir que guérir Tayeb, je pensais que tu aurais appris cette notion-là...faut croire que le gouffre qui nous sépare est moins large que je ne l'imaginais.
Seryan secoua la tête et finit par lâcher le poignet du roux.

-Et puis, après tout je ne vois pas pourquoi je perds mon temps à tenter de te persuader. Tu m'as toujours détesté et méprisé sous prétexte que ta soeur m'aimait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
+ Date d'inscription : 03/01/2015
+ Messages : 115
+ Orbes + Orbes : 364
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Année : 3ème
+ Nom du dragon : Wivine - Végétal
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Parasite - par toucher il puise dans les réserves énergétiques d'un autre
avatar
Tayeb A. El Yakine
Message Mer 1 Juil - 21:24

Tayeb n’appréciait pas qu’on lui fasse la morale. Encore moins lorsque les dits conseils venaient de celui qui avait été son rival durant toute son adolescence.
S’il fit comprendre oralement Seryan sa façon de penser, à savoir qu’il n’avait pas besoin de son aide ou de ses conseils, il le fit également comprendre physiquement. En usant de son don parasitant le jeune homme en récupérant une faible partie de son énergie.

Mais Seryan semblait aussi têtu que lui, il ne semblait pas avoir compris la leçon et il se rapprocha une nouvelle fois de lui. La proximité de leurs deux corps le troublait, il réfléchissait beaucoup moins facilement lorsque l’on empiétait sur son espace vital … ou tout du moins lorsqu’il s’agissait d’une personne capable de le troubler.
Et c’était totalement le cas de Seryan.

Le jeune homme lui saisit le poignet, osant un contact peau contre peau malgré le don du Saabi. Tayeb dut prendre sur lui pour ne pas faire un rappel plus virulent au garçon en usant à nouveau de son don, mais plus fortement. Mais il risquait sérieusement de se faire tirer les oreilles par l’infirmière s’il envoyait encore un élève dans son antre.
Mais les paroles de Seryan parvinrent à détourner son attention de ce contact qui le troublait.

Une fois de plus, il le sermonna en lui faisant comprendre que sa fierté pouvait mettre en danger un potentiel coéquipier, ou bien lui-même, ou même sa dragonne. Mais surtout Tayeb tiqua lorsque le jeune homme conclut avant de le relâcher en disant clairement que le gouffre entre eux n’était pas important.
Bordel, il avait pratiquement terminé sa troisième année de formation à l’académie de Lindorm et le petit con pensait être à son niveau ?!!
Tayeb serra les dents alors que son vis-à-vis semblait finalement baisser les bras disant qu’il perdait son temps et remettant en avant le fait qu’il le détestait à cause de sa sœur.

« Tu te crois bien placé pour me parler de fierté ?! » Certains souvenirs de leur passé commun lui revenait en mémoire, il ne se rappelait que très bien de la fois où le jeune homme lui avait qu'il avait rencontré son dragon « Ma blessure est en train de guérir, je termine ma troisième année, je ne vais pas rester immobile en attendant que ça passe »

Et pourtant dans un coin de sa tête, une petite voix lui disait que Seryan n'avait peut-être pas complètement tord. Cela faisait plusieurs semaines qu'il trainait cette déchirure musculaire et il demandait trop à son corps pour permettre à sa blessure de guérir correctement et définitivement.
Mais Tayeb A. El Yakine était foutrement têtu, surtout maintenant que Seryan Draes avait intégré l'Académie ... il comptait bien conserver cette avance qu'il y avait entre eux du au fait qu'il terminait sa troisième année.
Mais peut-être qu'un bref passage à l'infirmerie, juste pour laisser la soigneuse jeter un coup d'œil, ne serait pas inutile. Peut-être. Mais cette idée lui restait douloureusement en travers de la gorge, parce qu'elle lui venait de Seryan.

« Tu peux aussi descendre de ton pied d'étale Seryan. Si je te déteste, ce n'est pas uniquement parce que tu as fait le cœur de ma sœur, aucun homme ne trouvera grâce à mes yeux en ce qui la concerne » Il savait pourtant qu'il n'avait pas le droit de penser de la sorte, même si Safa était sa jumelle, sa moitié, elle ne lui appartenait pas entièrement. Mais ça lui faisait mal d'imaginer que sa si précieuse soeur puisse trouver du réconfort dans une étreinte autre que la sienne « Tu ne crois pas que ça ne m'a pas foutu la rage que tu parviennes à rencontrer ton dragon avant moi. Alors que je commençais déjà à quitter les frontières de l'Ancienne Khi-Saab pour trouver mon compagnon ?! »

Question de fierté mal placée, c'était tout con.
Mais Tayeb ne pouvait pas s'en empêcher.

« D'ailleurs je ne comprends pas que tu ais mis autant de temps à intégrer cette académie. En tout cas, ne t'attends pas à ce que je te laisse combler facilement ce gouffre qui nous sépare. Je ne me casse pas le cul depuis trois ans pour rien! »

Et pourtant il avait des lacunes, notamment dans les cours théoriques où il était loin d'être brillant.
Mais on allait l'aider - mais s'il ne l'avouerait jamais à Seryan - alors le problème allait vite être réglé.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1549-tayeb-aileen-el-yakine
Tenebrae
+ Date d'inscription : 18/05/2015
+ Messages : 51
+ Orbes + Orbes : 31
+ Âge du Personnage : 23 ans
+ Année : 1ère
+ Nom du dragon : Kiya
+ Type de Dragon : Ténèbres
+ Le Don légué : Empathie inversée
avatar
Seryan Draes
Message Ven 3 Juil - 14:00

« D'ailleurs je ne comprends pas que tu ais mis autant de temps à intégrer cette académie. En tout cas, ne t'attends pas à ce que je te laisse combler facilement ce gouffre qui nous sépare. Je ne me casse pas le cul depuis trois ans pour rien! »

Dans la tête de Seryan les paroles résonnaient en échos. Sa dernière phrase en particulier l'avait chamboulé et même s'il n'en laissait rien paraître, la cinglante question avait été comme un coup de poing directement porté à son ventre. Désormais au lieu de Tayeb et son regard furieux, c'était Sinan et son expression désespéré qui le contemplait. Une vague de culpabilité monta et pesa de tout son poids sur ses épaules. Les poings de Seryan se serrèrent et il ravala une larme, la gorge étroite. Tayeb ne saurait jamais à quel point la corde qu'il venait de tirer était sensible, ça, le Narthan s'en fit la promesse. Heureusement pour lui, il avait quelque chose d'autre sur lequel se concentrait et le plus ironique c'est que c'était encore Tayeb. Tayeb. Même pas cinq minutes qu'il était là et toute la terre entière semblait ne tournait plus qu'autour de lui. Il avait toujours eu sur lui cet effet-là. Il entrait en scène et tout autour le reste s'effaçait. Il ne restait que le prince et ses cheveux roux, son rictus contrarié, ses yeux flamboyants et la colère palpable qu'il exhalait par tous les pores de la peau.
-J'ai hâte de voir ça. -Seryan croisa les bras et lâcha avec assurance.- Je te paris ce que tu veux que d'ici la fin de l'année j'aurai fini de te rattraper, mieux je t'aurai dépassé.

Cela lui fit un bien fou, cette provocation. Il avait mis toutes ses envies, toutes sa tristesse et sa rage dans ses quelques paroles. Lourdes, elles pesaient dans l'air. Seryan se rendit compte que ce n'était pas juste histoire d'énerver Tayeb, ce qu'il avait dit à l'instant, c'était avant-tout une promesse qu'il se faisait à lui-même. La tension quitta légèrement ses épaules à cette simple réalisation. Cet instant l'aida à se remettre sur pieds. La vague d'adrénaline que provoquait en lui cette compétition imposée ne pouvait qu'être bénéfique. C'était une nouvelle motivation, un nouveau moteur qui aidait déjà à faire vrombir la batterie cassée qu'était son coeur. En fait, il était un brin heureux, satisfait de constater que Tayeb reconnaissait inconsciemment sa force et le traitait sans le vouloir encore et pour toujours comme un égal, soit son rival.

-Bon, c'est pas tout ça, mais l'heure tourne. Non pas que ta compagnie m'exaspère, mais si tu le permets j'aimerai retourner à mon entraînement. Tu n'as pas besoin que je t'indiques le chemin de l'infirmerie je suppose ? -plaisanta-t-il mesquinement- Allez, à la prochaine votre altesse.

Sur ce il tourna les talons et reprit sa course, un semblant de sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
+ Date d'inscription : 03/01/2015
+ Messages : 115
+ Orbes + Orbes : 364
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Année : 3ème
+ Nom du dragon : Wivine - Végétal
+ Type de Dragon : Terre
+ Le Don légué : Parasite - par toucher il puise dans les réserves énergétiques d'un autre
avatar
Tayeb A. El Yakine
Message Ven 3 Juil - 21:03

A sa façon, Tayeb essayait de taper là où ça faisait mal.
C'était ce que Seryan venait de faire en critiquant sa condition physique et sa fierté mal placée qui l'empêchait de se soigner correctement. Alors le Saabi lui rendait la monnaie de sa pièce.
Il avait le souvenir d'un Seryan plutôt vaniteux, prompte à mettre en avant ses réussites comme sa rencontre avec son dragon. Alors même s'il ne savait pas pourquoi le jeune homme n'avait pas intégré Lindorm plus tôt, lui qui avait toujours été en "avance" sur son prince, il usait de cet argument pour atteindre son ancien rival.

Et ça marcha, puisqu'il rendit muet le jeune homme quelques instants laissant penser à Tayeb qu'il avait réellement touché un point sensible, et cela fit naître des interrogations plus nombreuses dans son esprit.
Bon sang, en tant normal, il se fichait bien de remettre à sa place l'un de ses camarades et pourtant, à cet instant, alors que Seryan restait silencieux laissant penser au jeune prince qu'il avait visé un peu trop juste, Tayeb n'était pas vraiment ... satisfait.
Peut-être serait-il revenir sur ses paroles ou peut-être aurait-il eu quelques mots plus "amicaux" si Seryan n'avait pas soudainement repris du poil de la bête.
Et ses paroles hérissèrent celui du Saabi.

Avait-il bien entendu ??
Ce gamin - il avait son âge, certes - pensait-il vraiment être capable de le rattraper en 6 mois ?! Bordel, même la connerie avait des limites, il le croyait si faible que ça ?!
Quelques mots et Seryan était parvenu à enflammer l'esprit du Saabi, le seuil d'indignation du jeune prince était largement atteint mais le jeune homme ne lui laissa pas le temps de se venger. Il lui lança une nouvelle petite pique avant de tourner les talons sans plus attendre.
Le salop.
Le petit enfoiré!

« C'est ça, entraine-toi !! Tu as intérêt à t'y mettre nuit et jour si tu veux me rattraper !! »

Répartie digne d'un gamin de six ans.
Tayeb se blama mentalement et se tapa le front.
Il était vraiment trop con.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindorm.forum2ouf.com/t1549-tayeb-aileen-el-yakine
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Le prince et son sujet [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: La Taverne du Flood :: Le Grenier de Lindorm :: Les Archives RP :: Rp V2 saison 1-