AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Damon Shrewsbury ° Follow the Ice path

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Assassins
+ Date d'inscription : 04/09/2014
+ Messages : 326
+ Orbes + Orbes : 564
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Poste occupé : Assassin
+ Nom du dragon : Gorynych
+ Type de Dragon : Glace
+ Le Don légué : Zero Absolu
avatar
Damon Shrewsbury
Message Jeu 4 Sep - 23:42


Damon Shrewsbury
Pourquoi pas
Nom :Shrewsburygrumpf
Prénom : Damongrumpf
Surnom : Damdamgrumpf
Âge : 22 ans
Groupe : civils
Nation d'origine : Waterfield
Métier : assassin, officiellement mort pour le commun des morteils
Arme : une large épée sertie de pierres
Ce qu'on dit de Moi
Damon est né et à grandi à Waterfield, sa mère était originaire elle aussi de Waterfield. Son apparence est donc relativement caractéristique de son pays natal. Ses cheveux son sombre, virant quelque peu sur le bleu selon la lumière, sa peau n'est pas vraiment blanche même s'il est un peu moins halé que peuvent l'être les autres habitants. Les traits de son visage son fins et harmonieux malgrés sa mâchoire carrée, quand on le voit on pense à un homme avenant et bien sous tout rapport. Et c'est ce qu'il à l'air d'être en règle général. Tout cela mis à part le cache-oeil qu'il porte en permanence pour cacher la cicatrice qui l'a rendu aveugle de l'oeil droit.
Grand sans être immense, Damon doit mesurer un bon mètre soixante dix huit, se rapprochant doucement du mètre quatre vingt. Loin d'être aussi fin et léger que son son dragon, il est athlétique sans pour autant être une armoire à glace. On pourrait dire qu'il est plutôt bien proportionné, cela se voit qu'il n'a manqué de rien durant son enfance, ce qui fait de lui un jeune adulte en pleine santé.

Il se tient toujours droit même si souvent son attitude est plutôt nonchalante et je-m'en-foutiste. Il garde souvent ses mains dans les poches et n'a pas peur des basses températures, il s'habillera d'ailleurs rarement chaudement. Même en plein hiver il ne portera pas plus qu'une petite veste par dessus ses vêtements et pourra se balader en t-shirt dans un bâtiment aéré sans problème. A contrario, il n'aime pas les fortes chaleurs et en été il se mettrait torse nu devant tout le monde si ce n'était pas mal vu. Alors il fait avec et ne met qu'un débardeur léger et un short court laissant dévoilé ses longues jambes musclées.

Son visage est relativement expressif malgrés ses micro expressions. Il émane de lui un certain détâchement et une certaine froideur la plupart du temps. Mais dès que quelque chose pique son interêt, tout devient plus lumineux chez lui. Ses yeux ne sont pas très grands et d'un brun tirant vers le doré selon la lumière, il aime ses yeux, une des rares choses qu'il partage avec son frère auquel il ne ressemble pas vraiment malgrés leur naissance partagée. Il passe pour être un jeune homme charmant, digne d'être un fils de gouverneur...

Damon est quelqu'un de relativement simple dans sa tête. S'il est un peu calculateur, il n'en reste pas moins fidèle à ses sentiments. Quand il sourit, c'est qu'il a envie de sourire et vice versa. Et même si son visage mériterait d'être un peu plus expressif qu'une montagne de glace, il n'en reste pas moins quelqu'un qui s'exprime facilement.

Ouvert et social, le jeune Shrewsbury peut parler à quasiment tout le monde sans problème. Se faire des amis - ou des ennemis - n'est qu'une formalité pour lui. Cependant s'il appellera rapidement quelqu'un son ami, qu'il s'attachera à lui et qu'il sera loyal, il ne fera pas grand cas si cette amitié ce termine. Car Damon est un garçon beaucoup plus détâché qu'il n'y paraît. Sa nonchalance n'est pas un jeu, il l'est réellement. Si quelque chose ne va pas dans son sens, et bien tant pis. Advienne que pourra est son principal motto. Il fait ce que bon lui semble dans les limites du raisonnable et s'il dépasse les limites ce n'est pas bien grave.

A vrai dire, le sèrieux de Damon s'arrête à ce qu'il considère comme important. Le reste, il n'en a rien à faire. Au fond ce qui compte pour lui ce ne sont que ses ambitions et ses buts. Il aidera quelqu'un dans la mesure du possible mais n'ira pas à l'encontre de ses besoins. Loyal envers les gens qu'il apprécie et avec qui il passe du temps, il est aussi très indépendant et n'a pas foncièrement envie d'avoir d'amitiés profondes. De ce fait, il est joueur, charmeur et un peu dragueur. Même ses relations ne sont pas sérieuses et il ne fait que s'amuser dans la vie.

Autour de son coeur s'est formé un épais mur de glace que seuls sa mère et son frère peuvent faire fondre. Il aime profondément sa mère qu'il tiens en haute estime pour son courage et sa dévotion. Elle qui a toujours pensé à eux alors qu'ils n'avaient pas grand chose, alors qu'elle était occupée... et son frère parce qu'il est sa moitié et qu'avoir été séparé de lui a laissé un grand vide et une incompréhension dans sa vie. Il est déterminé à ramener son frère à la maison, quelques en soient les moyens à utiliser.

Il est devenu un assassin et n'a aucun remord à faire ce qu'il fait. Pour lui la vie des gens n'a de valeur que celle qu'il veut bien leur donner. Il ne les connaît pas alors pourquoi pleurer pour eux ? Il trouve un certain interêt à Candel et est devenu au fil des temps un peu comme un confident depuis l'académie. Son existence n'est certainement qu'accessoire aux yeux du Maître mais pour l'instant tant qu'il interresse Damon il sera proche de lui.


Écoutez mon Histoire
A la naissance, ils étaient deux. Deux adorables bambins dans les bras de leur mère. Jumeaux mais pas identique. Ce n'était qu'un détail. L'un fut appelé Damon, l'autre Ryan. Des noms simples, facile à retenir, mais qui les suivraient tout le long de leur vie. Ils étaient deux à la naissance et tout au long de sa vie, Damon s'était persuadé qu'ils seraient toujours deux quoi qu'il arrive.

Ils grandirent petit à petit dans un univers peu semblable à ce qui se faisait habituellement pour des enfants. Ils n'ont jamais connus leur père, ils n'ont jamais cherchés à le rencontrer. Ils avait un grand-père même si ce n'était pas leur vrai grand-père, parce que maman n'avait pas de papa ou de maman. Maman était leur univers, elle était la lumière de leur vie, surtout pour le petit Damon qui voyait en sa maman une déesse. Elle était si grande pour ce petit enfant, si forte... dans sa tête d'enfant, il ne connaissait pas quelqu'un d'aussi gentil et merveilleux que sa maman. Car pour ses yeux de petit garçon, il n'y avait pas de femme enfant ou de fille mère devant lui, juste une maman.

Leur vie n'était pas fastueuse, elle n'était pas riche. Mais elle était douce. Ils étaient des enfants éveillés qui se ressemblaient comme des frères mais pas comme des jumeaux. Différents jusque dans leur caractère. Ryan était plus sage que Damon qui aimait à faire des farces. Le petit garçon aux cheveux plus foncés déjà ne semblait pas se formalisé des conséquences de ses actes. Tout irait toujours bien parce que maman était là. Car maman était la plus forte selon lui. Il ne se souvient vraiment de son enfance, n'a que des bribes de souvenirs, mais chacun d'entre eux sont doux à son coeur et font fondre la glace qui se trouve autour.

Selon lui, il n'a jamais manqué de rien. Lui l'insouciant petit garçon qui aimait à rire dans l'église alors qu'on lui disait de parler bas, lui qui tirait sur la chemise de maman pour qu'elle lui joue un morceau sur l'organe. Et il s'installait, heureux comme tout. Chacun d'un côté de maman. Et quand elle se penchant en avant, ils se penchaient en arrière pour s'offrir un sourire complice, parce que c'était le meilleur endroit du monde à leurs yeux. A côté de maman, de sa chaleur, de sa douceur... Damon observait toujours ces mains glisser sur les touches, et il balançait ses petites jambes sous le banc en dodelinant de la tête, un large sourire aux lèvres. Parce qu'il était heureux.

Damon a toujours été proche de sa mère et de son frère. Les deux jumeaux furent un peu comme des poussins dans les pattes de leur mère les premières années de leur vie. Et eux ne se quittaient jamais, car ils étaient nés ensemble et s'accordaient à dire qu'ils voulaient toujours être ensemble. Alors quand le grand dragon vint dans leur petite ville, ce fut avec excitation et peur qu'ils allèrent le voir. Parce qu'ils n'avaient jamais vu de dragons et parce qu'ils avaient toujours entendu plein d'histoires sur les dragons.

Ils n'étaient que des petits garçons qui tenaient la main de leur mère. Damon tremblait, ses yeux grand comme des soucoupes quand Respicus apparut. Des étoiles scintillèrent dans le fond de son regard et il serra plus fort la main qui le tenait. Il était impressionné dans tous les sens du terme, jamais il n'aurait cru un jour voir un dragon aussi grand. Mais ce jour qui lui avait promis des rêves de gloire et de dragons... se termina dans un état de confusion pour l'enfant.

Fierté. Peur. Abandon. Amour. Tous ces sentiments vinrent envahir le coeur du petit garçon. Car il était très fier que sa maman ai été choisie. Il avait peur que sa maman se fasse mal lors de l'alliance, parce qu'il avait entendu plein d'histoire. Il se sentait abandonné par celle qui avait toujours été à ses côtés auparavant. Elle allait partir, cela il le compris parfaitement bien. Et même s'il aimait beaucoup Grand-Père Ryan... ce n'était pas maman. Mais il aimait sa maman plus que tout au monde, alors il la laissa partir avec le sourire malgrés la glace qui se forma lentement autour du petit coeur.

Mais heureusement. Heureusement Ryan était là. Son Ryan, sa moitié, celui qui jamais ne le quitterait. Alors il se consola auprès de lui, continuant à faire ce qu'il faisait de mieux : les quatre cent coups, entraînant son frère avec lui dans ses escapades. Toujours plus loin, toujours plus longtemps... parce que de toutes façons maman n'était pas à la maison pour les acceuillir.

Jusqu'au jour où ils se stoppèrent net. Jusqu'au jour où ils les virent. Là, devant eux, dans cette petite crique. Cachés derrière un arbre, les enfants observèrent les deux créatures jouer dans l'eau, regardant les poissons sauter sur le rivage avant d'être englouttis par les deux dragons. Car oui, ils ne ressemblaient pas au vieux dragon de leur mère, mais c'étaient bien des dragons. Le coeur battant autant de peur que de curiosité, Damon fut le premier à se montrer et à descendre en contre-bas pour les voir de plus près. Car le vieux dragon n'était pas méchant et qu'il ne voyait pas pourquoi eux le seraient. Et s'ils l'étaient... tant pis pour lui. Déjà à l'époque il démontrait une nonchalance sans égale...

Gorynych et Sage. Deux dragons jumeaux. Jumeaux comme eux. Ils avaient dix ans. Eux en avaient douze. Juste un peu plus vieux qu'eux. Et comme eux, même jumeaux, ils ne se ressemblaient pas. Gorynych avait des ailes et la peau froide comme la glace alors que Sage ressemblait un peu à un serpent ou une créature des mers. En plus, Sage était une fille.

Les quatres enfants firent connaissance, avec un peu de retenue parfois. Gorynych expliquant qu'ils voyageaient pour découvrir le monde. Damon souvent restait près du mâle, parce qu'il pouvait voler et était plus sur la même longueur d'onde que lui quand ils discutaient. Sage était gentille mais bien trop calme pour le jumeau actif des deux humains.

Depuis ce fut commun pour les quatre de se rencontrer quand maman n'était pas là, car maman revenait souvent pour voir ses garçons qui grandissaient loin d'elle. Et petit à petit les enfants devinrent des adolescents. Et sans qu'ils s'en rendent compte... cinq ans avaient passés. Cinq années après lesquelles maman revint et où ils déménagèrent.

Adieu la petite église, au revoir père Ryan. Brightown et son palais apparut devant eux. Le changement de vie fut radical et Damon petit à petit se fit plus distant socialement parlant. Déjà pour lui ne comptait que sa mère et son frère, il ne voyait pas l'interêt de se lier trop à d'autres humains. En ça il ressemblait à Gorynych, le temps passé ensemble l'avait influencé et son caractère ressemblait de jour en jour à celui du dragon de glace. Maman aussi avait changé... Damon le vit tout de suite. Elle n'était plus tout à fait la même. Mais son odeur ne changeait pas, la main dans ses cheveux aussi même si ça faisait bébé.

Et puis un jour, Gorynych demanda à lui parler en privé. C'était la première fois, d'habitude il y avait toujours Sage et Ryan pour les accompagner. Mais le dragon de glace voulait le voir seul. Et lui fit part de son envie de voir le monde. Mais il ne voulait pas être séparé de Damon. Il voulait qu'ils s'allient pour devenir plus fort et voyager quand ils seraient plus grand. Le jeune homme hésita, il était tenté, mais il voyait bien comment était sa mère à présent. Gorynych ne voulut pas insister même si pour lui il n'y avait que Damon qui lui soit compatible.

"Et puis..." fit finalement le jeune homme avec nonchalance, "Pourquoi pas,"

Pourquoi pas. Ca manquait terriblement de détermination, mais Damon n'avait jamais été réputé pour avoir de grandes ambitions. Il était moyen en tout, ne faisait que le stricte minimum et surtout n'en faisait qu'à sa tête. Mais pour lui, l'idée était finalement interressante. Il adorait Gorynych. Il aimait Sage mais le dragon de glace avait quelque chose de différent à ses yeux.

Alors ils passèrent l'épreuve de l'alliance, saluant sa mère comme s'il allait acheter du pain en bas de la rue. Comme si tout cela n'était qu'une promenade de santé. Ce ne le fut pas, les volcans de Narthan furent fatal à l'épreuve de l'équipe qui dût être sauvée pour ensuite être recalée. Damon s'en voulu, parce que Gorynych avait été blessé par sa faute. Il y était allé les mains dans les poches, sans réelle motivation si ce n'était celle d'être avec le dragon. Déjà il voyait Ryan rentrer triomphalement, parce qu'il avait semblé tellement plus sèrieux et motivé, comme d'habitude. Et comme d'habitude il allait certainement réussir là où il avait échoué. Mais non. Ryan revint bredouille en compagnie de Sage. Mais rien ne fut déprimant, car ils avaient échoués ensemble. Selon les dires de Damon c'était le karma des jumeaux. Il prit tout cela à la rigolade, comme bien souvent, détâché de l'importance de l'épreuve, comme si cela ne le regardait quasiment pas.

Pourtant ils réessayèrent une seconde fois. A nouveau ils n'eurent pas de chance et tombèrent sur un endroit chaud où ils n'étaient pas à l'aise. Le désert n'était pas le meilleur endroit pour un dragon de glace, loin de là. Et voir Gorynych dans cet état brisa le mur de glace entourant le coeur de Damon qui finalement se donna à fond pour épauler son ami. Son compagnon de jeux qui l'avait emmené voler avant de le faire tomber dans la mer quand il était enfant. Il décida de ne pas l'abandonner et ils mélangèrent leur sang, il utilisa ses pouvoirs pour la première fois et rentrèrent victorieux, uni comme jamais, persuadé qu'à présent le monde leur appartenait.

Mais une fois rentrés... la joie fut de courte durée. La balance s'était inversée. Ryan et Sage rentrèrent en ayant échoué... à nouveau. Damon eut presque honte de lui avouer qu'ils avaient réussi. Il détestait voir son frère rater quelque chose, il la voulait tellement plus que lui cette alliance... Et ils s'étaient promis d'aller à Lindorm ensemble, de faire les quatre cent coups là-bas...

La fête ne fut donc pas extraordinaire, en fait, Damon demanda à ne pas faire de festin, comme si ça ne l'interessait pas. A nouveau il démontrait une grande nonchalance, comme si tout cela n'était pas important. Alors qu'en vérité il ne voulait pas enfoncer Ryan. Mais sans doute que cela eut l'effet inverse. Rapidement Ryan se montra plus obstiné que ce à quoi il était habitué. Il le vit demander à leur mère de faire quelque chose pour qu'il puisse repasser l'épreuve rapidement. Damon n'eut pas le coeur de lui dire que c'était trop tôt... il savait son frère intelligent. Il n'allait quand même aps gâcher sa chance en se précipitant. Mais il savait aussi que Ryan était ambitieux et qu'il savait ce qu'il faisait en règle générale. Il avait confiance en lui. S'il pensait réussir, il réussirait.

Alors, avant d'entrer à Lindorm, lui et Gorynych encouragèrent leur jumeau, leur exprimant leur envie de les voir rapidement les rejoindre. Et ils partirent, pensant que bientôt leur moitié les rejoindraient...

Mais jamais Ryan ne vint à Lindorm. Il ne demanda même pas la permission quand il apprit la nouvelle et sauta sur le dos de Gorynych pour rentrer à la maison. Ils ne pouvaient pas avoir échoués. C'était impossible. Ryan ne pouvait pas avoir gâché sa chance. Non. Pas que ça le dérange plus que ça pour lui, mais surtout parce qu'il ne voulait pas que son frère souffre, parce qu'il n'aimait pas l'idée d'être séparé de lui pendant cinq ans. Car pour lui ce serait juste ça. Une séparation de cinq ans...

Mais non, il eut beau le tenir dans ses bras. Ryan se sentait vide. Damon essaya de le réconforter malgrés son flegme mais... sans Sage... il n'était plus le même. Gorynych lui regardait ce qu'il se passait avec son détâchement habituel bien que son coeur ne se demande ce que sa chère soeur faisait en cet instant. Mais peut-être fut-ce ce détâchement qui motivèrent Ryan, Damon ne le saurait jamais. Quoi qu'il en soit, une nuit Ryan disparut. Les abandonnant lui et leur mère.

"Ryan ?" appela la voix hésitante de Damon dans l'écho du couloir du palais auquel il avait fini par s'habituer à vivre.

Pourquoi Ryan ne répondait pas ? Il répondait toujours d'habitude, il était toujours là d'habitude. Mais la lourde vérité lui tomba dessus comme une masse. Ryan était parti. Ryan... l'avait abandonné. Pourquoi ? Pourquoi ?! Le jeune homme ne comprenait pas, il n'avait pas idée de la souffrance de la séparation avec son dragon. Parce que lui, bien que très proche de Gorynych, ne se voyait pas en faire tout un plat si jamais ils devaient se séparer. C'était comme ça et puis c'était tout. Il ne comprenait pas pourquoi Ryan préférait les blesser, eux, sa famille, et partir avec un dragon. C'était absurde. Et puis c'était la loi ! C'était ainsi ! Ryan n'était pas un rebelle ! Il avait toujours été le plus sage de la paire. Pourquoi maintenant ?!

Il pleura dans le grand couloir vide du palais, comme il avait pleuré quand sa mère était partie pour Lindorm. Sauf qu'aujourd'hui la présence réconfortante de son frère n'était pas. Sa moitié ne lui tenait pas la main. Il était parti. Il l'avait abandonné. Tout ça pour ce stupide dragon d'eau ! Il se fit gronder par Gorynych qui lui aussi pleurait la perte de sa soeur et ils s'excusèrent mutuellement.

On ne vit pas Damon de la journée ni de la nuit qui suivit. Il erra dans un coin desert du palai, ruminant sa perte. Son frère était toute sa vie. Il avait toujours crut pouvoir être avec lui. Ils se l'étaient jurés. Entrant dans une pièce au hasard il s'écroula dans un siège de bois et s'y endormit les yeux rouge. Ce ne fut que dans la nuit qu'il fut réveillé par un éclat. Il se réveilla, les yeux un peu bouffis, croyant que c'était déjà le matin. Mais non, ce n'était que l'éclat de la lune qui se reflétait contre une surface brillante.

Soudain l'interêt du jeune homme fut saisit et il se leva pour distinguer ce qui l'avait réveillé. C'est là qu'il les vit. Croisées, jumelles... deux lames fines et gravées. Elles étaient belles. Il se senti subjugué. Regardant autour de lui il se demanda finalement où il se trouvait et ce que faisaient ces armes ici. Cela ressemblait à un débarras, il y avait plusieurs objets qui traînaient dont quelques autres armes. Leur pommeau étaient magnifique et il les décrocha délicatement pour les détailler de plus près. Jamais il n'aurait cru trouver quelque chose comme ça dans ce palais.

Des épées jumelles. Sa vie tournait autour du chiffre deux. Il n'était plus qu'un. Ce fut à ce moment là qu'il senti une flamme glacée s'emparer de son coeur. Si son frère ne revenait pas, il irait le chercher lui même, par la peau des fesses s'il le fallait. Ryan était bien trop gentil pour se retrouver au milieu d'une troupe de rebelles violents. Alors il se saisit des lames et retourna auprès de sa mère qui devait s'inquiéter.

Mais sa mère n'était déjà plus la même. Comme évaporée. Cela brisa le coeur de Damon qui jamais n'avait vu sa tendre mère dans cet état. Alors il s'approcha d'elle et la serra contre son coeur, lui envoyant tout son amour pour elle.

"Je suis là maman..." murmura-t-il, "Ne t'en fait pas... je ramènerais Ryan, quoi qu'il arrive... je ne le laisserais pas seul avec ces brutes... je le ramènerais..." jura-t-il avec force et détermination.

Jamais il n'avait voulu quelque chose aussi fortement et il retourna à Lindorm avec l'idée de retrouver Ryan et de le ramener à la raison. Car son frère avait perdu la tête, ce n'était pas possible autrement. Choisir son dragon au lieu de sa famille. Idiot ! Il n'avait pas idée de ce que leur mère endurait, de ce que lui endurait ! Il le ramèrenais, de gré ou de force.

Une semaine d'absence qu'on lui pardonna. On lui demanda ce qu'il s'était passé mais il éluda les questions de ses camarades avec sa nonchalance habituelle. Être fils de gouverneur... ça aidait finalement. Même à ses amis il ne dit rien... cela ferait scandale si on apprenait que le fils du gouverneur de Waterfield avait rejoint les Wyrms.Il continua son rôle de garçon que rien n'atteint et qui se moque de tout. Car au fond... il se moque vraiment de tout.

Mais plus le temps passait et plus les choses devenaient difficiles à gérer pour le garçon. Sa mère était toujours évaporée et à chaque rapport sur les wyrms Damon avait le coeur qui cessait de battre en pensant que son frère puisse être blessé... voir tué. Sa vie à Lindorm était calme pourtant, insouciante diront certains. Il cumulait les petites amies qui allaient et venaient à leur grés... il disait toujours oui quand on lui demandait - sauf quand il était déjà en couple - et ne se battait pas pour les garder si elles décidaient de partir. Il fit la connaissance de Candel Harfang à cette époque, fils de gouverneur comme lui c'était leur seul point commun. Il le trouva interessant, tellement différend des autres. Ils n'étaient pas amis, mais il lui donna des conseils pour contrôler la façon dont il disait les choses...

Mais toujours cette peur viscérale dans le fond de son estomac. Ryan. Toujours Ryan. Une peur qui se transformait en colère parfois. Comment son frère pouvait être aussi inconscient. Encore plus quand ce dernier lui envoyait des missives secrètes. C'était irresponsable et dangereux. Alors, Damon n'y tint plus. Gorynych non plus d'ailleurs. Chacun était inquiet pour son jumeau. Alors ils s'envolèrent. Sans préavis. Sans vouloir revenir. Trois ans après être entré à Lindorm il déserta, conscient de ses actes et n'ayant, comme d'habitude, rien à faire des conséquences. Humain et dragon se mirent à chercher leur moitié sur tout le continent mais c'était difficile, surtout lorsque l'on est recherché.

Tout changea lorsqu'il fut rattrappé par l'armée. On lui intima l'ordre de se rendre. Il refusa. Gorynych et lui ne pouvaient pas abandonner. Alors ils décidèrent de se battre. Loin dans les montagnes de Nordheim la bataille fit rage mais il fallait l'avouer... Damon n'était pas aussi expérimenté que des soldats d'élite. Un coup bien placé atteignit de plein fouet le couple qui tomba en vrille. Blessé, Gorynych ne put se redresser. Paniqué, le jeune dragonnier utilisa ses pouvoirs dans l'espoir... de faire quelque chose. La glace s'étendit tout autour d'eux, l'air se glaça encore plus qu'il ne l'était et ils s'écrasèrent dans une crevasse étroite. Le corps de Damon percuta les parois comme une boule de flipper, écrasé par le poid de son dragon il ne pouvait rien faire. Sa vie défila devant ses yeux et il perdit connaissance, persuadé d'être arrivé à la fin.

Ce ne fut pas la cas. Car, contre toute attente, il se réveilla. Il ouvrit un oeil sur une petite pièce sombre et se demanda s'il était en prison. Mais ce fut un fantôme qui vint le rejoindre. Candel. Candel l'avait sauvé, l'avait récupéré grâce à ses hommes, ses assassins, ses frères. Et il lui proposa de les rejoindre. Damon observa Candel se diriger vers la porte, pour lui laisser le temps de réfléchir à sa proposition. Mais à peine eut-il posé la main sur la poignée que Damon répondit aussi flegmatiquement qu'à son accoutumé.

"Pourquoi pas,"

Encore et toujours. Pourquoi pas. Ce jour là, il devint un membre de la Main du Jugement. Il prêta serment et voua sa vie à Candel et à ses nouveaux frères. Il était décédé pour le monde entier, ressuscité pour devenir le porte parole de la Mort. Mais dans le coeur de glace reignait toujours cette flamme pour son frère. Il le sauverait et la Main du Jugement l'aiderait à parvenir à ses fins.

L'année qui suivit, Damon tua pour la première fois. Et il se surpris à ne pas ressentir tant de dégout que ça. En fait... c'était comme tuer un cerf dans les bois pour se nourrir. Sauf qu'il laissait le corps là où il avait commis son acte. Ce n'était pas facile certe. Mais beaucoup moins horrible que ce à quoi il s'attendait. Peut-être était-il fait pour ça en fait. Candel l'avait bien vu pour lui en tout cas.

Et puis... apparut Idriss Taha dans le décor. Gouverneur de Narthan. Fouineur qui commençait à mettre son nez là où il ne fallait pas. Dans les affaires de la Main du Jugement. Ce n'était pas forcément prévu de s'attaquer à lui pour le moment mais il fallait protéger leur base en Narthan. Damon se fichait bien de tout ça, attendant de recevoir un ordre, suivant et écoutant les rapports qui étaient régulièrement fait... jusqu'à ce qu'un nom l'interpelle et que son regard soudain s'illumina. Mais pas forcément d'espoir.

Ryan. Son Ryan. Sa moitié. Dans le lit du gouverneur. Lorsqu'il l'apprit, il voulut hurler à quel point son frère était un inconscient et un idiot. Comment se mettre plus en danger que ça ?! Non, le fait qu'il apprenne que son jumeau était homosexuel ne le dérangea pas. Mais qu'il couche avec le gouverneur, c'était une autre histoire. S'en était trop pour Damon qui se porta volontaire. Car il le savait bien, si au moment de l'assassinat Ryan était présent... il serait tué à son tour. S'il y allait il pourrait le ramener par la peau des fesses au moins.

Il y alla. Il trouva Idriss seul. Et il le tua, froidement. Il savait que Ryan lui en voudrait certainement s'il l'apprenait. Mais c'était pour le protéger. Et il le protégerais par n'importe quel moyen.

Pourtant il rongea son os en silence pendant la guerre. Se retenant de foncer dans la mélée pour espérer voir son frère et le ramener, ce n'était pas la meilleure solution. Mais il était clair pour lui qu'il ne lâcherait jamais le morceau.

En attendant il est un fidèle membre de la Main du Jugement. Parce que Damon est un homme fidèle et qu'il n'a aucune raison de quitter ses nouveaux frères. Ne reste qu'à retrouver Candel qui encore une fois à décidé de disparaître....


Et Vous ?
Pseudo Internet : grumpf
Comment avez-vous connu Lindorm ? grumpf
Le Code :validégrumpf


Dernière édition par Damon Shrewsbury le Ven 5 Sep - 20:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assassins
+ Date d'inscription : 04/09/2014
+ Messages : 326
+ Orbes + Orbes : 564
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Poste occupé : Assassin
+ Nom du dragon : Gorynych
+ Type de Dragon : Glace
+ Le Don légué : Zero Absolu
avatar
Damon Shrewsbury
Message Jeu 4 Sep - 23:43


Gorynych
Si tu le dis
Nom : Gorynych
Surnom : mon frère par Damon
Âge : 24 ans
Type : glace
Don qu'il vous a légué :
Zéro Absolu :
Il peut geler toute une zone autour de lui, que ce soit l'air ou le sol. Il peut geler un périmètre d'environ cinquante mètres. La température tombe drastiquement autour de lui et chaque parcelle d'eau gèle automatiquement, le sol se recouvre de glace et tout ce qui est vivant commence à geler à son tour. En quelques seconde l'air à trois mètres autour de lui atteind le zéro absolu et quelques instants de plus pour que cela se propage. Il a besoin de se concentrer pour y arriver et d'autant plus pour geler de grandes surface. Malheureusement, amis ou ennemis, il n'y a pas de différence. Tout ce qui se trouve sur son passage est gelé, sur terre comme dans le ciel.

Nation d'origine : Waterfield
Sa Description
Gorynych est grand, pas forcément aussi impressionnant que peuvent l'être certains dragons mais grand. Il n'a rien d'une créature très imposante qui fait peur au premier regard. A vrai dire, quand on le voit on est plutôt impressionné par l'impression d'élégance et de légèreté qui émane de lui. Très longiligne sans pour autant être serpentiforme, tout en lui respire la finesse. Beau serait un mot qui lui conviendrait bien. Ses écailles sont aussi blanches que de la glace, immobile il pourrait ressembler à une sculpture de glace si ce n'était pour ses yeux d'un rouge enflammé. Ses ailes sont ce qu'il a de plus beau mais aussi de plus fragile. De fines membranes qui lui permettent de voler à grande vitesse mais qui donne l'impression de pouvoir se déchirer au moindre choc. Transparentes, elles ressemblent elles aussi à une fine couche de glace. Très agile, Gorynych est aussi rapide. Vraiment léger pour un dragon de sa taille cela lui permet de gagner en rapidité. Loin d'avoir une force brute, si le dragon doit se battre il se servira de sa longue queue. Plus longue que le reste de son corps c'est un fouet redoutable.

Question caractère, Gorynych a tout d'un dragon de glace classique. Détâché du reste du monde il ne parle peu et encore moins aux humains qui ne l'interresse pas. Très calme il observe ce qu'il se passe autour de lui avec un froid calculateur et ne bougera que si c'est nécessaire. Il prone la loi du moindre effort et ne sera expensif qu'envers son jumeau, son dragonnier et le frère de ce dernier. Encore jeune pour un dragon il n'est pas des plus impétueux même s'il n'est pas sage. Joueur il aime à embêter les autres sans en avoir l'air. Il a la langue bien pendue et ne se laissera pas marcher sur les pieds même s'il tentera d'éviter les conflits direct. Finalement il n'en a pas grand chose à faire de ce qu'il se passe autour de lui, très indifférent à ce qui ne le concerne pas directement il observe le monde avec un coeur plus froid que le plus grand glacier du monde. Pourtant il a pour son jumeau une attention toute particulière et il est l'une des rares créatures à pouvoir le faire réellement réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assassins
+ Date d'inscription : 04/09/2014
+ Messages : 326
+ Orbes + Orbes : 564
+ Âge du Personnage : 22 ans
+ Poste occupé : Assassin
+ Nom du dragon : Gorynych
+ Type de Dragon : Glace
+ Le Don légué : Zero Absolu
avatar
Damon Shrewsbury
Message Ven 5 Sep - 20:12

C'eeest booon normalement...

juste à rajouter l'image de Gogo mais ça viendra plus tard, faut que je fouille ma bibliothèque d'image <333


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ/PNJ
+ Date d'inscription : 02/07/2012
+ Messages : 472
+ Orbes + Orbes : 308
avatar
Limlug
Message Ven 5 Sep - 20:36

Validégrumpf.

Vous êtes Validé !
Félicitations, vous obtenez 100 orbes !

En tant que nouveau venu, pensez à remplir vos champs de profil (sous votre avatar). Vous pouvez dès à présent aller créer vos liens ici, votre répertoire de sujets ici et voir nos demandes de RP ici si jamais vous n'osez pas vous lancer seul. Et n'oubliez pas de recenser votre avatar sur ce sujet : Recensement des Avatars, et celui de votre dragon sur celui-ci : Dragons et Dons répertoriés.

Vous êtes également vivement invité dans le flood ! Vous verrez, nous ne mordons que sur demande.

Amusez-vous bien parmi nous !


Limlug est un compte MJ. Merci de MP un autre membre du Staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message

Revenir en haut Aller en bas

Damon Shrewsbury ° Follow the Ice path

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindorm :: Trouver sa Voie :: Le Grand Registre :: Fiches Validées-